AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Qu'on me donne à boire ! (Eliaz Wicksbury)

 :: The Helse Magi :: Parties communes :: Réserves Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 14 Aoû - 4:14
La douleur me tenaille le bas du ventre, j'ai les mains qui tremblent. Je bois un peu plus souvent, je n'ai pas le choix, sinon je dépéris, je souffre encore plus, mais j'ai l'impression que ma soif grandit de jour en jour, que je ne parviens plus à la tarir... Mais je ne veux le montrer à personne ! Ce serait admettre que j'avais tord et qu'eux avait raison. Hors de question ! Alors, je bois, mais en tentant difficilement de me contrôler. Ce n'est pas facile quand on a le sang sous le nez... mais ça détourne l'attention des internes qui me sont attitrés. J'ai réussi à chopper le passe de l'un d'entre eux et à me faufiler en dehors de ma chambre une fois celui-ci parti. J'ai presque l'impression que c'est trop facile. Est-ce que c'est toujours comme ça pour les vampires, quand ils acceptent de se nourrir ? Ça pourrait presque me donner envie de le faire de façon permanente .. Ce serait la chose à faire. Ça m'éviterait de perdre à nouveau le contrôle comme cette fois où j'ai failli tuer un infirmier. Bref, ce n'est pas le moment de penser à ça, je suis en mission. Nom de code : soif.

Je pousse la porte d'une réserve de matériel, car l'odeur me guide ici. Laquelle ? me direz-vous. Celle du sang ! vous répondrai-je. Je fouille moins d'une minute pour trouver le frigo que je cherchais avec tant d'envie. J'attrape une poche et je la transperce directement de mes crocs pour en boire une longue rasade, en frissonnant même de plaisir tellement c'est bon de boire autant. Puis, trop concentrée dans mon cocktail, je n'ai pas réellement entendu la porte s'ouvrir. C'est l'odeur que je reconnais avant tout. Une odeur que je n'ai pas sentie aussi près de moi depuis des mois, j'avoue avoir tout fait pour l'éviter depuis cette altercation avec l'autre vampi-diva. Je reste figée, toujours dos à cette fameuse personne qui me laisse toujours des sentiments mitigés au fond du coeur et de la tête.. Il doit voir le frigo ouvert, les poches éparpillées parterre dans l'empressement .. Y'a-t-il moyen pour que je partes d'ici sans qu'il ne voit mon visage couvert du sang dont je me délectes ? De toute façon, il n'y a aucun doute qu'il sait qui je suis..
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1901
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Aoû - 12:16



Le temps passe, mais ne se ressemble pas. Ça ne se ressemble jamais. La preuve en est… Beaucoup de choses se sont passé dans ma vie dernière, un peu trop de choses même. L’année passe le seul « problème » dont j’avais à faire face était la chaleur, la chaleur beaucoup trop haute et forte pour un vampire. Cette année ? Celle de la réapparition de fantôme dans ma vie, heureusement, où pas d’ailleurs je ne sais pas, pas de vrai vampire. Oui ceux-ci existent bel et bien, après tout pourquoi pas ? Quoi qu’il en soit, à chaque année son problème et je dois dire que ceux de cette année sont un peu plus épineux. Comment je vais faire ? Je ne sais pas encore alors… Je vis ma vie tout simplement. Enfin je tente.

D’ailleurs il est l’heure pour moi de manger et si je veux éviter d'autres catastrophe il vaudrait mieux que j’y aille rapidement. Surtout que cette après-midi je m’occupe du côté humain. Il suffirait qu’un autre humain se coupe comme la dernière fois et je suis bon pour en faire mon casse-croûte ! Autant être rassasié avant. J’entre donc rapidement dans la réserve, mais il ne me faut que quelques secondes pour comprendre qu’elle est occupée. Et il ne me faut que quelques secondes aussi pour comprendre par qui. Relevant les deux sourcils de surpris, mes yeux se posent sur les diverses poches de sang étaler au sol… Beaucoup trop de poche de sang… Fronçant finalement les sourcils, je reprends.

-Artémis ?

Ma voix ne cache pas sa surprise. Après tout c’est une surprise de la voir ici. Le plus surprenant ? La quantité qu’elle est en train d’ingurgiter. Je ne sais pas si celle-ci a encore un pied dans la réalité vu qu’elle n’a toujours pas bougé tandis qu’elle aurait dû m’entendre arriver depuis bien longtemps.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 843
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Sep - 3:47
Je ne l'ai pas revu encore. Celui que j'ai failli tuer... Je ne comprends pas. J'ai tellement bu à ce moment-là qu'il aurait pu en mourir et pourtant, j'ai l'impression que ma soif ne fait que grandir de jour en jour. Sinon, pourquoi est-ce que je serais ici en train de vider une dizaine de sacs de sang en espérant ne pas me faire choper ? J'en tremble tellement la soif est en train de me rendre folle. Mais mon corps se fige d'un coup en entendant quelqu'un entrer dans la pièce. Je le sens, c'est lui. C'est Eliaz. Je repose lentement le sac de sang à moitié vide que je tiens dans ma main. J'ai l'impression d'être redevenue une petite fille, une enfant prise en défaut et qui n'aurait pas dû se trouver là... Mais je ne suis pas si loin que ça de la réalité. Je n'ose pas bouger, je n'arrives pas à me retourner pour lui faire face. Je ne sais pas par contre de quoi j'ai le plus peur. De qui devrais-je dire. De moi.. ou de lui ?

- J'avais soif...

Ma voix est un murmure maladroit alors que ma main se resserre contre le sac de sang que je tiens toujours, comme si c'était l'une de ces petites boules que l'on serre quand on est nerveux pour se détendre. Ça ne fonctionne pas du tout. Est-ce qu'il sait que j'ai failli tuer quelqu'un ? Est-ce qu'il sent que maintenant j'ai peur de lui ? Sa colère, je l'avais expérimentée une fois avec l'autre femme ... et je n'avais pas envie de la revivre.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1901
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Oct - 15:21



Je ne m’attendais pas à ce qu’il y est quelqu’un dans la réserve. Surtout que normalement il n’y a que moi qui ai accès à cette sorte de réserve là et surtout à cette heure-ci. Je m’approche donc doucement, pas vraiment inquiet ou apeuré puisque je reste un vampire et que je saurais parfaitement me défendre en cas échéant, mais… Intrigué. Finalement je tombe sur Artémis et je fronce les sourcils sans comprendre ce qu’elle fait ici. Enfin ça c’est avant que je repère tout ce qu’il y a au sol… Et l’odeur qui emplit la pièce. Comment n’y ai-je pas fait attention avant ?

-Tu avais … Soif ?

Regardant les cadavres au sol… Je dirais que ce n’est plus de la soif à ce niveau-là, j'ai peur que se soit bien pire. Est-ce qu'elle serait rentré dans la seconde phase ? La pire... A force de se sevrer malheureusement.... Mais pour en être sûr…

-Artémis, regarde-moi....
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 843
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Oct - 18:04
Ce n'est que lorsque j'entends la voix d'Eliaz que je remets réellement un pied dans la réalité. Ce n'est pas chose simple, tout ce que j'ai bu commence à me monter à la tête et j'ai l'impression d'avoir trop d'énergie, une sorte de nuage de folie qui m'embrume l'esprit. Ça me fait ça chaque fois ... Peut-être parce que je me prive trop ? Pourtant, je bois plus régulièrement maintenant ... Mais ce n'est jamais assez pour étanché ma soif. J'en veux toujours plus, j'ai l'impression de boire à peine une gorgée avec les infirmières... Je hoche lentement la tête à la question d'Eliaz et je laisse retomber le sac que j'étais en train de boire, mais je garde mes mains dessus, jouant un peu avec. Je me mords la lèvre et je regarde autour de moi. Il y a au moins une quinzaine de sacs déjà bus ... Qu'est-ce qu'il m'est arrivé ? Je n'avais pas l'impression d'avoir bu autant ... Lorsqu'il me demande de me retourner vers lui, j'ai peur. Peur qu'il me gronde, peur qu'il me demande de m'expliquer ... Pourtant, je me retournes lentement vers lui, encore un peu de sang au bord des lèvres. Je n'ose pas le regarder, juste un petit coup d'oeil rapide aux quelques secondes, mais j'ai encore soif ... Est-ce que le sang de vampire est bon aussi ? Pour chasser cette idée de ma tête, je ramène la poche à ma bouche pour en reboire. Il vaut mieux ça que je n'attaque Eliaz ... J'ai fais une promesse de ne plus attaquer personne et je compte bien la tenir !
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1901
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Oct - 19:49



C’est un carnage autour d’Artémis, heureusement que ce ne sont « que » des sacs sinon j’ai l’impression qu’elle m’aurait tué déjà quelques personnes. Elle est dans une phase… Visiblement où le fait de ce privé trop longtemps lui a fait plus de mal que de bien… Sauf si j’ai raté une étape. Dans tous les cas je pense que j’en ai raté une, il y a encore quelques jours elle se privait corps et âme… Qu’elle n'a plus malgré tout, pour ne pas boire de sang. Trouvant même ça répugnant. Je la regarde se tourner lentement vers moi, du sang au bord des lèvres. Elle me fixe et soudainement ramène son sac à ses lèvres, comme une boulimique. Je fronce légèrement les sourcils et me rapproche d’elle pour abaisser doucement son sac et la regarder dans les yeux.

-Qu’est-ce qui t’arrive… ?

Je parle presque dans un murmure, un peu bas, mais elle m’a entendu, c’est certain. Déjà un vampire entend vraiment bien, encore plus un vampire plein d’énergie et là elle vient définitivement de faire le plein.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 843
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Nov - 23:38
Mes mains tremblent légèrement alors que je tente d'abaisser le sac pour ne plus boire, mais j'ai l'impression que cette soif n'a pas envie de se tarir et d'attendre au prochain repas. Au contraire, j'ai l'impression que d'avoir bu me donnait encore plus soif. Je regarde Eliaz s'approcher, sans bouger ne serais-ce que le petit doigt, gardant simplement mon sac au bord de mes lèvres pour pouvoir boire encore. Mais il vient poser sa main sur le sac pour le descendre... Il me regarde dans les yeux et sa voix si douce me donne l'impression d'être devenue complètement folle. Ce genre de personne qui nous donne un regard inquiet et une voix qui se veut rassurante.

- Tuer... J'ai failli le tuer Eliaz ... Parce que j'ai trop soif ... J'ai tout le temps soif !

Je lance alors le sac à l'autre bout de la pièce tellement fort que celui-ci éclabousse quelques gouttes de sang.

- Rien n'apaise cette soif ! Je ne veux pas faire de mal Eliaz, tu comprends ?! Je ne suis pas comme ça ! Je ne veux pas être comme ça ...

J'ai éclaté comme la poche de sang, mais maintenant c'est des larmes qui roulent contre mes joues alors que je prends mon visage entre mes mains.
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1901
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Nov - 13:29


Je repère immédiatement les mains d’Artémis qui tremble et qui me montre là que ça ne va pas du tout. Aucun vampire ne tremble ainsi… Seuls les drogués… Et c’est ce qu’elle me semble être. Elle en a même le regard… Je m’approche donc doucement pour lui retirer la poche de sang des lèvres. Je peux y voir quelques goutes se déposer sur ses lèvres pulpeuses qui… Me donne juste envie de venir les faire disparaître, cependant je ne le fais pas… Je tente de me concentrer sur son problème et non sur ma propre envie de vampire à cet instant. Focus Eliaz. Je parviens totalement à le faire d’ailleurs lorsqu’elle m’avoue avoir failli tuer quelqu’un. Je fronce alors les sourcils.

-Qui ? Tu as failli tué quelqu’un… De l’hôpital ?

Qui d’autre… ? Peut-être quelqu’un qui rendait visite tout simplement. Soudainement la belle brune, ma belle création s’énerve et éclate sa poche de sang contre le mur alors qu’elle se met à pleurer et se cacher le visage. La voyant au plus mal… Je la prends simplement contre moi, contre mon torse avant de passer une main dans ses cheveux, observant le massacre qu’elle a commis dans cette pièce et ce n’était que des poches de sang. Heureusement.

-Je comprends… Je comprends… Mais ça va aller…

Je continue de la rassurer doucement, la gardant près de mon torse et donc de mon cou également, cependant je n’ai pas peur, si elle me mord… Je saurais la faire arrêter.

-Tu t’es trop longtemps retenu et maintenant tu ne sais plus où est la limite, tu meurs de faim… C’est normal. Je vais t’aider à te contrôler… Je suis là pour ça....
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 843
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Déc - 22:04
Les vampires mordus doivent toujours boire dans un délais de vingt-quatre heures. Moi, j'ai toujours étiré le temps à l'extrême. Je pense que j'ai réussi à grappiller de bonnes minutes de plus avant d'être trop faible pour résister, mais c'est cette force de résister dans ces moments-là qui m'a rendu faible dans des moments comme celui-ci. Ces moments où je sens le démon prendre le contrôle et me donne une telle soif que j'en ai le tournis. J'explique dans des mots simples que j'ai failli tuer quelqu'un et Eliaz me questionne, mais je n'ai pas envie de répondre, je n'ai pas envie de donner encore plus de détail... Bien qu'il soit dans son droit de vouloir le savoir, puisque d'une certaine façon, il est responsable de moi, non ?

- Un infirmier ... Aedan Cursse...

Je n'avais pas voulu le nommer devant Bloody, parce que je ne savais pas si elle le connaissait, mais j'espère que je ne fais pas une erreur en le disant à Eliaz. Après tout, cet hôpital n'est pas si grand, tout le monde doit se connaître un peu. Mais toute cette situation m'énerve, m'exaspère, me rend complètement folle ! J'explose alors la poche de sang que j'avais à la main sur le mur face à moi, mais ça ne semble pas effrayé le moins du monde Eliaz qui ne tarde pas à me prendre dans ses bras, me permettant ainsi de caler ma tête contre son torse.

- Non ça n'ira pas ... Je ne le sens pas ..

Je tremble toujours contre lui et je ferme les yeux pour retenir mes larmes que je sens à deux doigts de franchir mes paupières. Je me mords la lèvre de sentir son odeur si bonne à quelques millimètres de mon nez.

- Comment ... Comment est-ce que tu peux m'aider avec ça ? Comment est-ce que tu peux m'empêcher de perdre la tête ...
Admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Serveuse et professeur de danse
Localisation : Helse Magi
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1901
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur

_________________


Like a flower made of iron..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: The Helse Magi :: Parties communes :: Réserves-