AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Juste un peut de fatigue [Pv Bloody]

 :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 22 Aoû - 22:52
Je ne sais plus trop comment je m'étais retrouvé là, mais une chose est sûre, je me souviens très bien de la dernière personne que j'ai vu qui était ma cliente première femme que j'ai eu depuis que je suis arrivé au club alors il est sûr que je vais me souvenir de ce moment-là pour un moment. Ce que je n'ai pas compris, c'est comment j'ai pu perdre conscience en plein acte là et la part du mystère pour moi.

Cela fait maintenant deux jours que je suis là et pourtant, je suis encore fatigué, mais beaucoup moins tout de même. Je dois dire que c'est quand même long et ennuyeux d'être ici à la place d'aller en cour ou d'aller travailler. C'est vrai que le temps est long dans ses murs blancs. Je soupire pour l'unième fois avant de fermer les yeux un petit moment qui a sûrement de la durée des heures parce que quand je me réveillais, je suis curieux de tomber sur cette personne qui ne m'est pas si inconnue bien au contraire.

- Sa... Salut qu'est-ce .. que tu fait la ?

Je me redresse dans mon lit pour m’asseoir et souris penchant la tête sur le côté.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Aoû - 21:45
je suis de base pas une personne compatissante pour les êtres humains... hors là tous de suite vu ce que j'ai fais j'ai du mal à me le pardonner et je me dis que la moindre des choses c'est me faire pardonner auprès de cet hommes que j'ai faillie tuer. Je ne me suis pas contrôlé... en même temps j'en ai pris qu'un tous petit peu, mais pour un jeune homme aussi fin que lui avec une corpulence des plus squelettique il en fallait pas beaucoup pour le faire passer de l'autre coté du voile.
Je soupire fortement allant jusqu'à sa chambre et une fois là bas je m’assis sur une chaise à coté de lui. Il dormais encore... il semblé encore bien fatigué. Je ne savais pas pourquoi je rester ici... voudrais t'il me parler ? J'en doute fort. Au moment où je voulu changer d'idée et partir il ce réveilla et je me tourne vers lui.

«  euh... je... enfin je voulais savoir comment tu allais c'est tous, vu que tu t'ai brusquement évanouis devant mes yeux »

je ne dis rien de plus. Je n'ai pas besoin de lui fournir d'explication et puis même, je lui aurais dis quoi … qu'il était là pour étancher ma soif de substance vital ? Euh non... il ne savais pas ce que j'étais du coup ça m’allait très bien.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Lun 27 Aoû - 22:28
Je ne pus m'empêcher de sourire, car il est vrai que m'évanouir comme cela en plein acte cela n'a pas dû être très agréable pour elle voir même bien au contraire. Je rougis repensé à cela avant de pencher la tête sur le côté, car il est vrai que je ne m'attendais pas du tout à recevoir sa visite a cause de ce fait.

- Merci, c'est gentil de t’inquiéter pour moi. Je suis désolé, je ne sais pas vraiment ce qu'il sait passer, je me suis soudainement senti épuisé vidé de mes forces, je suis désolé.

Je rougis parce que je ne pouvais pas m'empêcher de m'excuser même si j'y suis pas vraiment pour grande chose, mais c'est tout de même moi qui me suis évanouie tout de même par l'inverse alors que je suis payé pour faire ce genre de choses. Je lui souris franchement parce que même si je me retrouve ici je suis tout de même heureux qu'elle soit venue, car si on regarde bien a par le personnel de l'hôpital personne n'est venue me voir alors ça à un petit côté rassurant et c'est bien que l'on compte pour certains clients et qu'on n'est pas juste de la marchandise.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Sep - 23:35
«  tu t'ai évanouis, enfin le principale c'est que tu aille bien, enfin du moins pour moi »

la cause je l'a connais très bien. Mon pouvoir n'ai pas compatible avec un frêle humain comme lui. Hors je ne sais pas si c'est mon coté loup qui parle, mais j'ai des remord.. de gros en plus. J'ai tous de même faillie le tuer et si ça aurais était le cas j'aurais eu du mal à m'en remettre c'est une certitude.

«  tu veux un truc au distributeur un truc bien énergétique ou sucrée ? Tu es blanc comme un caché et je tes connu... disons pas aussi blanc » je me mord la lèvre. Il est vrai qu'il était mignon quand même. Dommage que je n'ai pas peu consommer plus avec lui.

Si cela aurais était le cas j'aurais eu un joue rien que pour moi, mais que serez t'il devenu lui ? Bon dieu une succube avec une âmes... que c’est pathétique enfin pas grave de toute manière à ce ne sais pas fait.

«  tu ne te rappelle de rien ? Du moment ou ça c'est passer d'un truc particulier que j'ai fais ? »
on ne sais jamais....
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Ven 28 Sep - 14:28
Je lui souris et penche la tête sur le côté, c'est vrai que c'est la première fois qu'une chose pareille m'arrive au travail, mais bon ce sont des choses qui arrivent après tout puis de toute façon ça va sûrement se reproduire alors je ne fais pas forcément trop attention à ce qui s'est passé même si cela a été un très bon moment et que j'ai tout cassé enfin, je lui attrape la main et souris.

- De toute façon cela arrivera bien d'autres fois alors ne t'en veux pas d'accord ? Je vais mieux.

Je lui fais non de la tête avec un petit sourire avant de la regarder, je n'ai pas vraiment envie de quelque chose à part sortir de cet hôpital même si je sais qu'ils vont bientôt me laisser sortir.

- Non, c'est bon, c'est les perfs qui fond cela, après je vais retrouver mes couleurs.

Je ris doucement à ma réplique sachant que dans quelques jours je serais toujours aussi blanc avant de reprendre un peu de couleur, mais bon j'ai toujours été assez blanc même si bon, c'est chiant d'être aussi faible que je le suis là, mais on fait avec pas trop le choix.

Je réfléchis à sa question, mais c'est vrai qu'après qu'elle ma embrassés, c'est le blanc total comme si je n'avais plus n'énergie pour suivre.

- Non, je... Je me souviens que tu m'es embrassé et après, c'est le noir, je me sentais vider de toute énergie pour suivre ce qu'il se passer et quand je me suis réveillé, j'étais ici dans cette chambre.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sam 20 Oct - 23:48
je suis surprise par ce geste, mais souris tous de même. Oui je suis belle et bien différente... je suis devenue plus facilement attendris par les humains que je l'étais au départ.

«  arrivé une nouvelle fois ? Est bien je ne l'espère pas pour toi... »

je lui dois la vérité, mais est ce que je dois vraiment la dire ? Non... je ne suis pas assez proche de cette personne. Enfin si dans un sens vu qu'il m'a embrasser et que nous avons eu une petite relation charnelle. Il est lié à moi. Il va ce sentir attiré par moi, vouloir être près de moi... mais sans pour autant être dépendant de moi. Une chance pour lui je ne voulais pas allez jusqu'au bout... juste me nourrir.

«  oui c'est bien je suis contente que tu aille mieux... »

je souris de façon charmante... je ne veux pas qu'il me voie comme un ennemie vu que je pense du coup ce serai ma resserve de nourriture pour un moment vu qu'il sera soumis au vu du lien. J'espère juste qu'il sera consentant....

«  humm je voie, je voie qu'une explication tu as tellement eu de plaisir que
tu t'en ai rendu mal »

c'est un peu le principe en vrai... mais ça seul moi le sais !
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Nov - 18:31
Je souris penchant la tête sur le côté pour la regarder bien confortablement allonger dans le lit encore un peu fatigué. Je souris à ces paroles parce que je sais que cela arrivera forcément à nouveau, mais pas dans les mêmes conditions peut-être un peu plus douloureux.

- Oui, une nouvelle fois, mais c'est inévitable et je ne peux rien faire contre ça.

Je lui fais un léger sourire triste avant de regarder la chambre que j'ai vue beaucoup trop souvent, ces derniers temps. Je suis un peu plus faible qu'avant, mais je dois bien avouer, je ne m'attendais pas du tout à m'évanouir pendant l'acte surtout qu'on n'a pas été jusqu'au bout alors, c'est vrai que c'est perturbant surtout si cela m'arrive à nouveau.

- Oui, ne t’inquiète pas trop d'accord ? Ce n'est pas ta faute si je n'étais pas malade ce ne serait peut-être pas arrivé.

Je lui fais un sourire rassurant avant de lâcher sa main que je tenais toujours. Sans trop vraiment m'en rendre compte.
Je ris doucement à ces paroles ne m'attendant pas du tout à quelque chose comme ça rendus mal à cause du plaisir. Remarque cela peut tenir la route cela fessait bien longtemps que je n'avais pas ressenti autant de plaisir qu'avec elle.

- Tu crois que c'est possible ce genre de choses ?
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Nov - 0:05
je souris juste en guise de réponse. Je ne suis pas très évasive sur ce qui c'est passé. En même temps je ne peu pas lui sortir et bien en faite il ce sont complètement tromper de commande je voulais un surnaturel pour me nourrir de sa substance vital sauf qu'il m’ont servi toi sur un plateau un faible humain... enfin frêle. Non je ne peu pas lui dire ça... en plus nous avons un lien maintenant même si je ne le désire pas forcement quand il me verra il ne me verra pas comme les autre fille et mes paroles il les exécutera … mais je ne ferai jamais rien contre lui... mais me nourrir de lui est bien tentant car en vrai j'ai kiffé cette attitude, cette gêne quand je lui donner un plaisir divin... je ne vais peu être pas couper les ponds en fin de compte.
Je souris de nouveau en coin...

«  croie moi il vaux mieux pour toi que nous allions pas jusqu'au bout sinon tu ne serai pas dans cette étant en me voyant et sans me vanter bien évidement »

je ne me vante pas je dis juste la vérité... je ne couche avec personne... quand je dis personne c'est vraiment personne la seul créature avec laquelle je peu vraiment coucher c'est un démon et encore je vais avoir envie de lui tous comme lui a chaque fois que l'on ce verra... et c'est pas forcement une bonne chose. Pas ma faute tu dis... si tu savais ? Est bien tu me regarderai avec ce visage si mignon qu'on aurai envie de croquer tous de suite.

«  ok je ne m'inquiète plus alors »

tellement facile de ne pas vraiment ressentir ce que l'on ressent vraiment enfin pas devant tous le monde bien évidement il y a un être que je déteste tous autant que je l'aime... c'est une torture, mais une drogue aussi. Je me rend compte quand il lâche ma main que je la lui tener... merde il dois avoir chaud au vu du fait que l'ai toucher tous ce temps... voilà pourquoi il semble rouge et un peu en age... mon dieu je devrai vraiment faire attention à c'est chose là... moi et le contact c'est quand je le dois... point à la ligne. Je me recule alors en me raclant la gorge.

«  oh oui c'est possible »

je n'en dit pas plus...
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Nov - 18:43
Je hausse un sourcil penchant la tête sur le côté pourquoi je ne serais pas dans cet état si nous étions jusqu'au bout ? Parce qu'il est vrai qu'au final je ne sais même pas si on a terminé à quel moment je me suis évanoui en tout cas cela avait été un pur plaisir que je n'avais jamais ressenti encore avant.

- Qu'est-ce que tu veux dire par je ne serais pas dans cet état en te voyant ? Enfin, je dois bien avouer, c'était très excitent, je dois bien le reconnaître.

C'est vrai bien plus que tout ce que j'ai connu jusqu'à présent. Pour le côté de m'évanouir, je dois bien avouer, c'est plutôt gênant parce que c'est bien la première fois que cela m'arrive au travail même si ma maladie empire, je ne pense pas que cela viennes de cela, c'était autre chose par la même sensation, c'était bien plus agréable.

- Non, tu n'as pas à t’inquiète au moins cette fois ce n'était pas douloureux alors tu n'as pas à t'en vouloir.

Je lui souris ferment légèrement les yeux avant de reposer mon regard sur elle alors, qu'elle lâche ma main, une chose encore un peu bizarre j'avais chaud tout le long du moins je ne sais pas si j'avais déjà chaud avant, mais une chose est sûre, je me mis à rougir légèrement rattrape sa main avant de me redresser légèrement dans mon lit, je n'allais quand même pas me laisser crouler comme un petit vieux tout de même.
Une chose est sûre, je ne m’attendais pas à me sentir mal tellement, j'ai pris du plaisir, mais au vu de ces paroles ça m'a l'aire tout à fait possible.

- Si tu le dis alors je veux bien le croire. J'ai cette impression que je peux te faire confiance à ce sujet.

Je ris doucement avant d'attraper mon verre pour boire une grande gorger d'eau pour me rafraîchir un peut.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Nov - 0:06
je soupire en un peu plus... voilà ce que je suis pour tous les gens que je rencontre une bête de luxure et de baise si je puis dire. Je le regarde de nouveau puis souris un peu plus.

« est bien tu ne te sentirais pas comme-ça... car sans me venter tu aurais goutter à l'extase extrême si je puis dire les choses ainsi »

est c'est sans me vanter, c'est une certitude et puis une demis succube comme moi peut coucher avec un humain... mais l'asservie automatiquement et ça je ne le veux pas... jamais... du coup ce que j'ai fait à Alexandre c'est acceptable dans un sens. Enfin pour moi... reste à savoir comment il va le prendre quand je lui dirait la vérité. Mais c'est pas demain la veille donc c'est bon.

«  oui je suis contente » puis je tique à ça phrase
«  comment ça pour cette fois ? Ça t'ai déjà arrivé ? »

je ne comprend pas tous... je ne ressent rien sur cet humain... enfin rien de grave en tous cas. Est ce que mon instinct me tromperai ? Puis je sors de ma rêverie pour le regarder de nouveau. Il sourit. Je le lui rend bien entendu. Je lâche tous de suite sa main. Je savais que je ne devais pas avoir de contact avec lui... mais pourquoi je deviens aussi sentimental moi ! Je pouvais voir qu'il transpirer et qu'il avait vraiment chaud... merde ! Puis il ce mis à rougir et rattrape ma main. Je sursaute et ouvre de grand yeux... mais il est fou il va devenir dingue de désir et puis je sais pas quoi ? En vrai je n'ai jamais eu ce genre de lien avec un humain. J'enlève ma main de force et me lève de ma chaise en serrant les dents.

«  mais tu es fou ? Regarde dans quelle était tu es ? Si j'enlève ma main c'est pour une raison... ne la reprend pas idiot... » je pouvais voir que en effet il devenais de plus en plus fiévreux et que ça grossissez en bas. Merde ! Double merde ! Je me recule un peu et souris un peu plus

«  tous va bien aller Alexandre... tu vas te calmer et surtout ne plus avoir de contact avec moi sauf si je suis ta cliente d'accord » [b]

je ne sais pas comment réagir sans l'offusquer et même devoir tous lui expliquer... il va trouver tous ça louche c'est un certitude... putains mais qu'elle idiot d'avoir était si téméraire envers moi ! Ça ne m’étonne pas du tous il ne me voie plus du tous comme une étrangère mais plus comme une personne à protéger à tous pris une personne dont il pense apprécier le contact et tous le reste... un genre d'amour fictif... je déteste ça... puis je le voie prendre un verre d'eau

[b]«  ça va mieux ? »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Nov - 21:22
Je la regarde hausse un sourcil l'extase extrême ? Wow dans quoi je me suis encore embarqué, il n'y a tout de même pas cas moi que des choses aussi bizarres arrive, il y a forcément anguille sous roche comme on dit. Il est vrai qu'elle m'a fait ressentir des choses que jamais je n'ai ressenti c'était vraiment bon c'était... Je n'ai finalement aucun mot à poser là-dessus pour décrire tout ce que j'avais ressenti à ce moment-là.

- Donc une extase extrême ? Je ne sais pas trop ce que ça veut dire exactement, mais en tout cas, tu m'as fait ressentir des choses que jamais je n'imaginais ressentie un jour.

Je lui souris au oui ça m'arrive souvent, bien plus c'est dernier temps. Et généralement, je tombe dans les pommes parce que je m’étouffe ou que j'arrive plus à respirer tendit que là, c'est carrément l’épuisement qui m'a fait perdre conscience avec ce plaisir extrême que je n'avais jamais ressenti auparavant alors beaucoup plus agréable.

- Oui je hum suis malade, alors oui, cela m’arrive souvent.

Je ne pus m'empêcher de rougir lâchent un petit gémissement fermant les yeux avant de les rouvrir pour les poser sur elle, je ne comprends pas vraiment pourquoi elle est devenue en colère soudainement en retire brusquement sa main. Inconsciemment, je descends une main sous la couette essaye de rester discret. Je repose mon regard sur elle rougit légèrement.

- Je ne suis pas fou, enfin peut-être, mais je vais bien. Je ne suis pas un idiot.

Je lui lance un regard noir même s'il ne reste pas longtemps avant de finir de boire mon verre et de détourner le regard. Je repose mon regard sur elle, il est vrai que je ne comprends pas tout enfin, c'est peut-être parce qu'il fait chaud et parce que j'ai été dans les vapes si on peut dire comme cela. Je ne sais pas, mais une chose est sûre, je ne suis pas un idiot comme elle venait de le dire.

- Je n'ai pas besoin de me calmer, je suis très calme et pourquoi je ne devrais pas te toucher ?

Je finis de boire mon verre d'eau avant de le reposer sur la table la main un peu tremblante avant d'acquiescer à sa question en pose à nouveau mon regard sur elle mordillant ma lèvre inférieure.

- Oui ça va mieux merci.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 4 Déc - 22:23
«  est bien une extase extrême c'est quand d tu ne sais plus où tu te trouve... que tu ne touche plus terre. Que tu te sens comme sur un nuage... que tu es fait de coton et que tu n'ai plus capable de marcher » je souris en coin

combien de personne j'ai envoyer dans ce genre d'état... je ne le sais pas... sûrement des milliers. Mais bon avec Alexandre j'aurais bien aimer aller jusqu'au bout enfin à son bout à lui... car mon bout à moi... est bien je ne sais pas ou il peu bien être aucun homme n'a peu tenir jusqu'à la fin bizarrement ou pas ! Qui peu combler une succube à part un autre incube peut être … mais je ne peu pas c'est un démon... je dois me méfier d'eux. Je le voie sourire un peu puis mes yeux s'ouvre bien grand... oh putain qu'est ce que j'ai fait... j'ai pris un malade ? C'est une blague ? Oh bordel de …. merde ! Bon ressaisie toi Bloody... tu n'en savais rien de toute manière.

«  oh ! Je n'en savais rien et tu est sur le chemin de la guérison ? Ou bien autre.... chose.... » je me sens d'un coup un peu mal.

Puis je sens sa peau et je retire directement ma main lui faisant un sermon.. qu'il ne comprend pas bien entendu... je soupire... et remet une mèche de mes cheveux en l'écoutant et me calmant... putain il peu pas comprendre que c'est pour son bien que j'ai fait ça... stupide humain...

«  ne le prend pas comme ça... c'est juste que tu ne dois pas me toucher sans ma permission... sérieusement c'est vraiment important ne le fait pas c'est pour toi que je dit ça » je soupire encore...

pourquoi je m'explique devant ce vulgaire humain ? Putain bloody tu fait pitier c'est dernier temps... je me reconnais plus. Putain d'âmes qui me bousille la vie... puis je voie son regard noir et sans comprendre pourquoi ma succube ne supportant pas qu'un humain la regarde ainsi sors ses yeux d'un violet à ce damné et le fixe... techniquement par notre lien il lui dois allégeance et donc baissera les yeux... ce que moi bloody je ne désire pas forcement. Puis je le voie boire de l'eau. Il a chaud je le sens... je soupire et dégage la succube un coup pied au derrière au très fond de mon subconscient pour reprendre le contrôle de mes yeux pour qu'il redevienne d'un bleu ténébreux profond.

«  oui tu es calme en apparence... mais ne m’en pas... je peu le sentir ton cœur bat vite... tu as chaud et on va dire que le bas et pas très au repos je me trompe ? »

merde... je fais quoi je lui dit tous … ou ? Non je dois lui dire la vérité je lui dois bien ça... ou pas ? J'ai pas de compte à rendre à un humain ce dit la succube en moi... c'est un combat de titan qui ce lis à l'intérieur de moi. Je n'arrive même pas à réfléchir.

«  pars que.... je suis différente... et que je peu être nocive pour toi... même si je sais que tu pense tous à fait autre chose... le paradoxe et les contradiction sont ma spécialité... »

je ne lui est rien dit... mais j'ai pas menti pour autant...

«  ok c'est cool alors »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 6 Déc - 11:09
Je réfléchis à ce qu'elle dit penchant la tête sur le côté passent une main dans mes cheveux imagine tout ce qu'elle dit se doit vraiment être quelque chose après cela me fait penser aussi à quand on est dans un sou espacé qu'on a l'impression de flotter ne plus savoir qui on est tout cela me fait vraiment penser à cela et c'est d'ailleurs ce qui sort toute seule.

- C'est un peu quand on est dans un sous-espace ? Enfin, ce que tu me dis me fait penser à cela en fait.

Je rougis détournant le regard. Je suis peut-être un peu trop naïf sur le coup, enfin, je l'ai toujours été naïf et timide en plus, la chose qu'il ne faut pas dans mon métier, mais cela attire certains clients qui ne sont pas forcément de gentille et agréable.
Je reste un peu sur le choc de sa réaction au fait que je sois malade avant de baisser la tête jouant avec mes doigts rougissent posent mon regard sur la fenêtre ne sachant pas vraiment comment lui dire que cela ne ce guéri pas enfin il n'y a encore rien du tout pour me soigner pour l'instant.

- Je ... Non, ça ne ce guéri pas. Tu ne risques rien si ça t’inquiète sinon je ne travaillerais pas au club.

Je lui souris pour la rassure parce qu'elle, c'est aussi bien que moi que j'ai raison, je ne travaillerais pas au club si vraiment, c'était contagieux, je crois que j'aurais même pas pu y poser les pieds en fait. Je soupire rien cas cette pensée heureux que cela ne, c'est pas produit.
Je rougis jusqu'aux oreilles comme pris en faute, je baisse la tête tellement habitué à écouter ce qu'on me dit et à obéir à tout ce qu'on me dit que voilà cela prend le dessus. Je relève le regard sur elle pour tomber sur deux yeux violés qui me font reculer sous la surprise m’appuyant contre le dossier du lit les yeux encrent sur elle à la fois de surprise et d’inquiétude avant de baisser la tête sachant que tout ce qu'elle dit et vrais puis de toute façon, il n'y avait cas regardé le moniteur pour le comprendre rapidement et voir la bosse qui s'est formée sur les droits pour le confirmer également.

- Je ... Oui, d'accord, tu as raison surtout, ces points.

Je hausse un sourcil lorsqu'elle me dit qu'elle est différente, mais au fond tout le monde et différant sur bien des points quand je vois Éliaz ou Galia ou encore Peter, c'est très différent et puis les apparences sont trompeuses, il faut aussi faire attention à cela. J'aurais peut-être dû y penser avant d'ailleurs à cela.

- Tu sais, on est tout différent et très souvent plus que ce que je pensais d'ailleurs, les apparences sont trompeuses.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Déc - 0:15
ne comprenant pas vraiment ce qu'il me dit j'hausse un sourcil en lui demandant

«  qu'est ce que tu veux dire par sous espace ? »

puis je le voie rougir et détourner le regard de moi. Quand on fait ça j'adore prendre le menton de la personne pour la forcer à me regarder. Pour voir son trouble sentir son pauvre petit cœur palpiter pour ma personne. Les voire gêner, mais pour cette fois je vais m'abstenir... c'est pas le moment... me rapproche tous de même un peu


«  tu es très bien comme tu es... je te trouve très mignon ainsi » ma voix ce fit caressante un peu comme la plume qu'il a eu plutôt lors de notre ébat.


Je suis assez surprise qu'il me dire qu'il est malade... je me sens mal d'un coup... j'ai asservie un humain malade ? Putain je suis là pire... stupide succube. Puis je remonte ma veste sur ma main en faisant en sorte que je ne touche pas sa peau de la mienne. Je lui tourne la tête le fixant droit dans les yeux... techniquement il devrais être troubler l'envie devenant de plus en plus forte... tel et sa punition pour m'avoir servie de repas.

«  c'est pas pour moi que j'ai peur... c'est pour toi ? »

j'étais très près de lui... a quelques centimètre de son visage quand il regarde son entre jambes. Je souris en coin ne le lâchant pas de mon regard ténébreux.

«  ne sois pas gêner c'est humain après tous »

puis nous parlons de différence et je souris un peu plus à ses parole le regardant toujours etant toujours aussi proche de lui

«  oh que oui » ma voie ce fit caressant plein d’énigme et de promesse en même temps.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Sam 15 Déc - 15:01
Je repose mon regard sur elle surpris qu'elle ne sache pas cela après ce qu'on avait fait. Je me mordille la lèvre inférieure baissant la tête gêner ne sachant pas trop comment lui expliquer alors autant le faire avec des mots simples pour moi plus que les explications normales de ce que c'est.

- Le sous-espace, ces hum... Quand tu voles, tu es à la fois ici et dans ce que tu ressens. C'est une sensation de liberté de donner tout contrôle à la personne qui domine.

Je rougis un peu plus après mes paroles sous la gêne des explications parce que si ce n'est pas bien géré ça peut tourner au drame. Je garde la tête détournée gênée par ces nouvelles paroles en ferment les yeux quelques secondes avant de reposer mon regard sur elle mordillant toujours ma lèvre inférieure sans pour autant lui répondre cette fois frissonnant. J'halète sous son regard retenant un gémissement en mordillant ma lèvre inférieure, je crois que si je pouvais. Je lui sauterais dessus, mais je reste à ma place, je ne peux pas faire ça. Je me sens tirailler d'envie de la toucher tout en retenant mes mouvements m'accrochant à la couverture.

- Tu n'as pas à avoir peur pour moi.

Je rougis un peu plus ferment les yeux pour essayer de calmer à l’intérieur de moi cette sensation de désir qui grimpe en moi, j'inspire et expire doucement avant de rouvrir les yeux tombant droit sur les siens, je me mordille la lèvre un peu plus ne pouvant retire mon regard du sien comme envoûter. Je me rapproche un peu plus inconsciemment.

- Non, ça ne devrait pas être comme cela.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostituer
Localisation : PNC
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 906
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Déc - 0:34
je souris de plus en plus en coin en l'écoutant. Oui en effet je voie un peu ce que c'est le sous espace. Oui envoyer une personne dans un lieu sans qu'il quitte la pièce et une chose que je maîtrise à la perfection.

«  je voie très bien ce que tu veux dire en m'expliquant un peu la chose ainsi et c'est un satisfaction pour le dominant de faire éprouver cela à son ou sa soumise »

je peu voir et sentir sa gêne, puis plus je me rattrape plus je sens sa confusion.. son excitation monter en lui. Comme c'est bon de sentir ça me dit-je pour moi même. Je ne peu pas m'empêcher de sourire. Il était rouge comme une pivoine et son geste de ce mordre la lèvre et des plus sexy sur lui. Je détourne un peu le regard vers ses mains. Il ce retient de me sauter dessus. Il est attirer comme un aimant vers moi. Notre lien deviens plus puissant et si je l'embrasse une fois de plus il sera sceller à jamais... est ce que je le veux vraiment, je ne sais pas.

«  si tu le dis dans ce cas je ne te contredirais pas » ma voix et comme un souffle, un soupire une brise tellement envoûtant.

Voilà qu'il rougie encore plus. J'aime le voir rougir, c'est trop mignon en vrai. Je sens sa respirations ce saccader et je pose un de mes doigt que laisse effleurer ses lèvres en ne le lâchant pas des yeux. Techniquement ce dernier mouvement et sensé tous déclencher... il ne peu pas me résister et je pense qu'il commence à le comprendre. Je sens qu'il ce rapproche … je peu sentir son haleine et son souffle contre mon visage et sa respiration saccadé. Je garde mon sourire tous le fixant toujours

«  dans tous les cas c'est ainsi nous ne pouvons rien y faire de toute évidence »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : vent du rêve
Localisation : oslo
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 576
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Louve la journée, succube le soir le jour et la nuit l'ange et le démon c'est la croix que l'on m'a léguer!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients-