AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fascination... (Hiiro Daiki)

 :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 31 Aoû - 15:10



Aujourd’hui je travaillais à l’hôpital, comme la plupart de mes journées d'ailleurs. Ce qui est bien, c'est que cette année, il n'y a pas eu de canicule, c'était mieux pour travailler, plus vivable... En sommes ? C’était vraiment mieux comme ça. Parce que même si j’étais un vampire né, ça ne m’empêchais pas de craindre le soleil lorsqu’il était vraiment trop insistant et en plus de ça, j’avais sans cesse peur pour Crystal ou Artémis. Elles restent mes créations, ce sont comme mes bébés (bien que se soit étrange dis comme ça, vu ce que j’ai pu faire avec elles) et j’en aurais été malade de les voir partir en cendres, enfin le risquer deux étés de suite tout du moins...

Enfin bref, même si ce soir je travaille au club où je vais pouvoir voir d’ailleurs Crystal, aujourd’hui je reste à l’hôpital, je suis arrivé de bonne heure et après avoir fait ma petite ronde habituelle des chambres, je vais m’occuper des couloirs, toute la mâtiné je me suis occupé du côté surnaturel et là, je dois m’occuper des parties humaines. Je passe donc tranquillement de chambre en chambre. Je tente de ne pas provoquer d'autres bêtises et d'aller vite lorsque je suis chez les humains... Parce qu'avec la dernière qui c'était couper le doigt devant moi.... Ca avait vraiment faillit mal finir.

Je me secoue mentalement pour finalement entré dans une nouvelle chambre après toquer doucement à la porte pour signaler ma présence. Je pousse le chariot dedans après avoir ouvert la porte et laisse le chariot plus ou moins dans l'entrée avant de tourner la tête pour voir si le patient est présent. C'est le cas. Je souris donc.

-Bonjour, c'est pour le ménage.. Je ne dérangerais pas longtemps !

Je sais que certain aime être tranquille, je préfère donc prévenir avant que ça râle ! Je saisie alors mon ballait pour commencer et bien... A balayer !
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 31 Aoû - 17:14
DAIKI Hiiro & WICKSBURY Eliaz516 mots
FASCINATION...
Voici une autre journée comme les autres depuis que je suis dans cet hôpital. Toujours les mêmes actions, je me réveillais tôt le matin, l'infirmière venait s'occuper de moi pour que je prenne ma douche, voire mes petites affaires aux commodités sans les moindres détails. Je vous les omettais avec plaisir, puisque ce n'était pas bien intéressant. Elle me désinfectait ensuite les plaies puis elle me refaisait les bandages. Elle me donnait mes médicaments pour calmer mes douleurs intenses. Après, je somnolais à cause de la Morphine et je flemmardais pendant quelques heures avant que l'heure du repas arrive pour midi tapante. J'avais faim. Je sonnais pour que l'on vienne me voir. On m'apportait le repas, parfois quand j'allais mieux, je pouvais prendre un repas à la cafétéria et aussi prendre l'air une après-midi dans la cour. Mais lors de mes douleurs assez désagréables, on m'obligeait à rester alité pour restreindre tout mouvement brusque qui me ferait ouvrir les points de suture. Les jours passaient, à force, c'était assez fatiguant de devoir supporter une blessure pareille. Voilà en gros mon emploi du temps, pour la journée, mais on s'en fichait un peu du soir, c'était pareille. Infirmière, douche rapide, plaie, désinfection, morphine, commodités, repas, digestion, dodo...

Un bruit m'extirpa de mes pensées. C'était quelqu'un qui toqua à ma porte. Je me redressais légèrement dans mon lit qui était incliné à 30°c pour me soulager l'abdomen. Mes muscles me disaient merci, car ils se reposaient enfin.

J'ignorais qui ça pouvait bien être à une heure pareille... Il était au moins 14h30 et je ne recevais personne avant 16h ou 17h pour les soins réguliers des infirmiers. Je ne recevais pas non plus la visite de mes patronnes, sauf Eretria, la dernière fois.
Je ne cachais pas ma surprise en voyant un homme à l'embrasure de la porte. Son visage ne m'était pas du tout familier. Je ne le connaissais pas et je ne l'avais jamais rencontré non plus.

▬ Bonjour, c'est pour le ménage.. Je ne dérangerais pas longtemps !


▬ ... Bonjour ? D'accord, allez-y. C'est rien, faites votre boulot, vous ne me dérangez pas, répondis-je simplement en le regardant faire.


Je pensais que le service de ménage passait uniquement le matin, mais qu'importe, il devait y avoir quelques exceptions. Il était en train de balayer ma chambre et ne m'accordait aucune attention. Était-il timide ou taciturne ? Après, ce genre de travail pouvait être difficile pour certaines personnes. Peut-être que c'était pour cette raison qu'il ne parlait pas, mais au moins, il m'avait souri. C'était déjà ça de gagner ! Un silence venait de s'installer. Je tentais d'amorcer une discussion avec lui pour passer le temps. Après tout, je ne perdais rien, et lui non plus.

▬ Je vous ai jamais vu auparavant. Habituellement, on nettoie très tôt le matin aux alentours de 8h à 12h... Vous faites des heures supp' ?


Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : BODYGUARD (Garde du corps) des Syclista + tous les membres du PNC.
Localisation : PNC, HM, Centre d'Oslo
Date d'inscription : 09/01/2018
Messages : 590
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Hiiro vous (des)servir...

Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Sep - 20:53


Je ne savais jamais sur quel genre de patient j’allais tomber, enfin sauf si je savais que c’était, malheureusement pour eux, des réguliers de l’endroit. Et ça je parle principalement pour l’autre côté, celui duquel je m’occupe le plus. En ce qui concerne la partie humaine, je venais parfois ici, mais on envoyait plutôt d’autres hommes ou femmes de ménage. Pour éviter sont limités les risques. Après tout, était vampire… Ils avaient toujours un peu peur et puis surtout parce que si des humains revenaient des années plus tard sans me voir changer pour un sou, ça serait étrange. Donc j’évitais un maximum, on évitait même, de me faire travailler de ce côté-ci. Mais aujourd’hui il n’y avait pas le choix ! Je vais donc faire mon travail vite et bien, je vais éviter de faire comme avec la dernière humaine que j’ai visitée et qui s'est « amusée » à se couper le doigt devant moi.

C’est un homme qui est dans la chambre, je sens directement l’odeur de … Pourri, il ne faut pas oublier que j’ai un odorat très développé. Comme s’il était en train de pourrir de quelque part. En jetant un coup œil rapide je ne remarque pas où il peut être blessé, mais je me concentre rapidement pour vite faire mon travail. Alors que je passe le ballai il me parle à nouveau et je ris légèrement en me stoppant pour le regarder un instant.

-Aucune heure supplémentaire. Visiblement ce matin on a manqué de personnel et votre chambre n’a pas été faite, donc en m’envoie comme je suis de l’après-midi…

Je lui offre un sourire. Un de celui-ci, a ce qui paraît, où on ne peut s’empêcher de sourire en retour, puis je reprends tout naturellement le ballai. Quelqu’un d’agréable à première vue. Tant mieux.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Oct - 13:27
Sujet de plus d'un mois sans réponse, cependant vu la présence réduite de @Hiiro Daiki nous laissons jusqu'a la fin de cette "absence" comme le reste de ses sujets Smile
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2785
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Nov - 13:00
ok Smile
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 1 Déc - 23:42
DAIKI Hiiro & WICKSBURY Eliaz518 mots
FASCINATION...
Depuis son arrivée, je ne faisais rien d'autre que regarder les mouches volées. Non pas que j'avais le choix, mais il n'y avait absolument rien à faire ! J'avais déjà épuisé toutes les chaînes à la télévision, je les avais zappé une multitude de fois et la moralité de l'histoire, c'était tout autant ennuyeux que ne rien faire du tout... Et puis, je n'avais pas pensé à demander à ma patronne de revenir me passer un ou deux bouquins pour occuper mon temps. C'était ballot aussi. Mais tant pis. Je faisais avec.

Alors qu'il ne s'étonnait pas que je l'observe discrètement pendant son travail. En même temps, il était complètement au beau milieu de la pièce à s'agiter dans tous les sens pour astiquer par-ci et par-là. Je l'avais aussi remarqué me regarder lors de son entrée. Oui, j'admettais que ma blessure suintait pas mal, lorsque les heures de désinfection se prolongeaient. Toutefois, c'était du sang caillé et infecté. Normal que l'odeur ne soit pas si flatteuse aux narines. Ce n'était pas pire qu'un autre. M'enfin, il s'y fera avec le temps, s'il repasserait par-là. Moi, j'ai finis par m'y habituer, mais j'avais hâte de pouvoir me rétablir et bouger comme avant.

Je me demandais s'il ne connaissait pas la définition de la fatigue ou s'il la camouflait. Après mûre réflexion et observation sous tous ses angles, il n'avait pas l'air de transpirer. Bizarre. Son travail était pourtant très physique. J'imaginais qu'il devait se faire une vingtaine de chambres comme la mienne avant d'arriver jusqu'à moi. Ma chambre était le 58. J'ignorais combien de chambres, il y avait en tout dans ce service, mais je m'imaginais beaucoup...

▬  Je vous ai jamais vu auparavant. Habituellement, on nettoie très tôt le matin aux alentours de 8h à 12h... Vous faites des heures supp' ?


▬ Aucune heure supplémentaire. Visiblement ce matin on a manqué de personnel et votre chambre n’a pas été faite, donc en m’envoie comme je suis de l’après-midi… avait-il répondu en échappant un rire pour me fixer.


▬  Oh. Je vois... ça ne doit pas être drôle pour vous de travailler toute une journée comme ça. Bon courage à vous en tout cas.


Tiens, il me semble que j'avais jugé un peu trop vite cette personne. Il n'avait pas du tout l'air d'être une personne taciturne. C'était changeant de voir quelqu'un d'aussi joyeux dans ces couloirs. Enfin un peu de couleur entre ces murs blancs... Voir un sourire en début d'après-midi pouvait faire plaisir, je lui souriais aussi à mon tour en étant un peu de bonne humeur malgré mes douleurs.

▬  Ça fait longtemps que vous faisiez ce travail ?


Evidemment, je cherchais à combler le vide et à faire la discussion. Tout bêtement. Et aussi un peu de compagnie en attendant qu'il termine ce qu'il avait à faire.

Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : BODYGUARD (Garde du corps) des Syclista + tous les membres du PNC.
Localisation : PNC, HM, Centre d'Oslo
Date d'inscription : 09/01/2018
Messages : 590
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Hiiro vous (des)servir...

Revenir en haut Aller en bas
Lun 31 Déc - 12:50



J’avais l’habitude d’avoir des chambres vides lorsque je venais faire le ménage. Je m’arrangeais toujours pour qu’elle le soit en tout cas, comme ça, ça m’évitait tout contacté avec les personnes. Non pas que je suis quelqu’un d’antisocial, bien au contraire. C’est plutôt que s’il y avait des blessures avec une odeur, possiblement, de sang… Je devais ne pas perdre la tête. Alors éviter les patients m’évitaient ce genre de désagrément. Mais là pour le coup l’odeur était bien trop pourrie que ça ne soulève l’appétit de qui que ce soit. Même les bébés vampires n’en seraient pas affamés. Ça sent tout simplement mauvais. Heureusement que j’ai l’odeur des produits ménager sous le nez, ça me changeait considérablement l’odorat et c’était tant mieux.

Alors que je m’activais au plus vite pour éviter de le déranger trop longtemps et surtout afin de pouvoir respirer de nouveau au plus vite, il me stoppe en me posant une question. Je me stoppe donc dans mon activité prenant le temps de le regarder, lui sourire et lui répondre. Je me mets finalement à rire un peu en l’entendant.

-Honnêtement on s’y fait ! Et puis il fait bon maintenant…

Dis-je en observant la fenêtre avant de revenir vers lui.

-L’été est beaucoup plus affreux à ce niveau-là... Chaleur + bougée partout… Ça ne fait pas bon ménage justement !

Reprenant mon balayage, je n’étais pas contre avoir une conversation avec le pensionnaire de cette chambre, bien que je vais devoir mentir à sa question… Enfin plus ou moins.

-Oula oui ! Un moment, je ne saurais pas dire le nombre d’années exacte cependant… Je suis nul niveau délimitation temporel, tout ça, tout ça !

Et je ris alors, alors qu’en réalité je sais parfaitement que ça fait maintenant presque 55 ans que j’y travaille.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 853
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Jan - 16:54
DAIKI Hiiro & WICKSBURY Eliaz453 mots
FASCINATION...
Je l'observais faire son ménage en silence. Il fallait dire que je n'avais pas d'autres occupations pour le moment. J'avais déjà lu quelques magazines en entier qu'une infirmière m'avait passé ce matin. Pourtant, j'essayais de prendre mon temps, mais les cinq étaient déjà vite terminés. C'était pour vous montrer combien je m'ennuyais à mort dans cette chambre...

▬  Oh. Je vois... ça ne doit pas être drôle pour vous de travailler toute une journée comme ça. Bon courage à vous en tout cas.


▬ Honnêtement on s’y fait ! Et puis il fait bon maintenant…


▬ Ouais, possible, mais en prenant de l'âge, ça ne doit plus être très facile... C'est vrai qu'il fait un bon climat, le soir, il fait assez frisquet aussi.


Il semblait rêvasser en regardant par la fenêtre un petit moment puis il revenait faire son travail autour de moi.

▬ L’été est beaucoup plus affreux à ce niveau-là... Chaleur + bougée partout… Ça ne fait pas bon ménage justement !


▬ Je l'imagine ouais ! Déjà quand je fais moi-même le ménage chez moi en plein été, j'ai du mal, alors pour vous avec plus d'une vingtaine de chambres par jour en binôme ou en solo... faut l'faire.


Je riais légèrement à son jeu de mots. Il était assez sympa, je devais le reconnaître. Peut-être, serait-il utile pour soulever quelques soupçons que j'avais sur cet hôpital ? Après tout, si c'était un habitué, il était bien capable de me donner quelques informations croustillantes. Non ?

▬ Oula oui ! Un moment, je ne saurais pas dire le nombre d’années exacte cependant… Je suis nul niveau délimitation temporel, tout ça, tout ça !


Bingo !

▬ Ha ha, ça arrive. Vraiment ? Je dois comprendre que vous êtes ici depuis pas mal de temps alors ?


Je me penchais légèrement vers l'avant en abaissant peu à peu mon timbre de voix, puisque ma porte était encore entrouverte. Il fallait bien que je teste pour voir si ce dernier réagirait bien ou non à ma première question.

▬ Au fait ? Entre vous et moi... Ne pensez-vous pas que cet hopital est assez étrange ? Dans le sens mystérieux et rempli de secrets ? insistais-je en plongeant bien mon regard dans le sien pour bien me faire comprendre que j'étais très sérieux et que je ne blaguais pas tout à fait.


Allait-il saisir ce que je lui disais ? Je me demandais s'il n'allait pas me prendre pour un dérangé à cause de ses blessures ou de ses médicaments. Quoique, je n'étais pas dans un asile de fous, mais encore dans un hôpital. Mais au fond quel était la différence ?

Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : BODYGUARD (Garde du corps) des Syclista + tous les membres du PNC.
Localisation : PNC, HM, Centre d'Oslo
Date d'inscription : 09/01/2018
Messages : 590
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Hiiro vous (des)servir...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: The Helse Magi :: Aile des humains :: Chambres des patients-