AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

❦ ℓιєиѕ ∂є уυмι ∂αιкι ❦

 :: Organises-toi :: Fiches liens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 31 Aoû - 21:28

YUMI DAIKI
24 ans
ETUDIANTE EN DROIT

Civil humain
Célibataire

simplisme * intelligente * fourbe * attachante * féministe
agile * morfale * naïve * lunatique * joueuse


résumé
→ 08/05/1994       ♉️     FIRE.
→ Japonaise/Américaine.
→ se considère comme une hétérosexuelle.
→ 1m62          53 kg.
→ Tatouages : [sur le pied]
→ Family : Mira Daiki (mère), Suzaku Nadakaï (père), Hiiro Daiki (frère).
→ est exotique | maligne comme un singe.
→ étudie à l'Université d'Oslo en ERASMUS. | Voleuse professionnelle en secret.
Recherche
+ Lee : son Boss.
+ des flics qui la surveillent ou qui tentent de la chopper ?
+ des victimes de vol ?
Pour en savoir plus
Un petit bichon voit le jour, le 8 mai à 09h45, conçu par un père japonais et une mère new-yorkaise. Yumi pousse comme une petite plante. 3 ans... 6 ans... En 2001, elle vit dans une jolie maison au côté de ses géniteurs au Japon. Elle a tout juste 7 ans alors que son grand frère en a 9 ans. Mira et Suzaku l'inculquent également le savoir-vivre, la discipline, les valeurs et les nombreuses règles de la hiérarchie sociale. A croire le cadre familial, le complexe d'œdipe touche également Yumi et Hiiro. Elle adore son père et Hiiro sa mère, mais ne pensez pas qu'elle n'aimait pas sa mère. Bien au contraire, elle était son modèle et veut devenir exactement comme elle lorsqu'elle sera grande !

Pendant que son père et son grand-frère se crêpe le chignon pour l'on ne sait quelle raison, Yumi préfère ignorer les conflits tout en se logeant dans les bras de sa mère. Il faut dire que ce genre de situation ne lui plaît absolument pas, surtout quand les deux mâles de la maison cherchent querelles et embrouilles. Parfois, il lui arrive de s'affirmer du haut de ses trois pommes, debout sur la chaise, poings heurtant sur la table pour crier « STOP ! » pour ensuite courir dans sa chambre pour pleurer. En 2001, lors de ses 10 sushis coupés, Yumi est encore à l'école primaire. Elle est toute seule puisque Hiiro est admis au collège alors qu'ils ont vécus quatre années dans la même école primaire. Cette fois-ci, elle doit se débrouiller toute seule car Hiiro n'est plus là pour lui tenir compagnie. Elle finit par perdre de vue les motivations et les intentions de son propre frère pendant deux années et c'est à partir de là que tout change... Ils n'ont plus la même complicité qu'avant, bien qu'ils s'aiment énormément. Le temps est juste révolu, mais le lien de sang parle toujours. Hiiro devient un petit turbulent dans la cour du collège et endosse le titre du « petit diable » à ses 12 ans. Quant à Yumi, elle commence à se sortir de sa timidité pour venir vers les autres. Elle apprend à se construire sans l'aide de son grand-frère sous les encouragements de ses professeurs et une petite minorité de ses camarades.

Lorsqu'elle atteint ses 14 ans, son frère (16 ans) est déjà au lycée et elle comprends un peu mieux les choses de la vie. Ce sont des années de collège qu'elle fait dans un autre établissement puisque son père refuse de l'inscrire dans celui où Hiiro a semé la pagaille. Une question de sécurité selon le patriarche du foyer. A la différence de son frère aîné, Yumi est un petit modèle dans son école. Elle est gentille, intelligente, studieuse, disciplinée, très sociable, ouverte d'esprit, mais garde toujours une grande part de naïveté. Son père semble être sa plus grande aide dans la vie, puisqu'elle ne manque de rien. Sa mère bien qu'elle soit de moins en moins disponible à cause de son travail d'avocate, donne du mieux qu'elle peut tout son amour et son attention à sa dernière progéniture. Quant à Hiiro, il veille toujours sur Yumi dès qu'il le peut et part toujours la chercher après les cours pour rentrer chez eux ensemble.
Au fond de Yumi, malgré que les deux ans sont passées, elle n'arrive plus à ignorer les conflits entre les deux hommes de sa vie ; Suzaku, le père et Hiiro, son frère. Ils commencent vraiment à lui prendre la tête et quand Mira (mère) n'est pas là, c'est elle qui s'interpose pour leur faire entendre raison. Yumi a rapidement appris à faire preuve de maturité pendant sa crise d'adolescence, mais aussi durant son enfance. Sa naïveté et son innocence ne sont plus un vrai prétexte pour la traiter comme une enfant. Bien au contraire, son père a bien compris que sa petite fille grandit et qu'elle peut comprendre la vie mieux qu'il ne le croit. Pour elle, se battre comme des coq pour une histoire de vocation et/ou d'héritage est bien dommage... Néanmoins, elle se sent incapable de les raisonner puisque la tradition reste comme telle au Japon. Etant donné que son père est bien placée et qu'il dégage une grande prestance, elle ne peut pas vraiment influencer sa décision. Mais, elle débute son apprentissage pour calmer les tensions entre eux. En fait, elle passe une grande majeure partie de sa vie à les raisonner alors que ce n'est pas son rôle. Le bonheur de sa famille passe avant tout et ce facteur lui donne le privilège de forger son propre caractère. Si elle arrive à s'affirmer auprès de ces deux grosses têtes de mules comme Suzaku et Hiiro, qu'est-ce qui pourrait l'effrayer encore ? Rien. Malgré tout ces problèmes familiaux, elle parvient à passer pour ses années de lycée.

Hélas, un an plus tard, Hiiro quitte le Japon et la laisse une nouvelle fois toute seule, puisque tout va mal. Elle subit la séparation de ses parents et c'est là que le monde s'écroule sous elle. Quel enfant ne se sentirait pas triste et blessé en apprenant une telle nouvelle ? Sa mère ne peut prendre les deux progénitures, donc, elle préfère laisser la dernière avec le père à contrecœur. Cependant, aucun des deux parents ont expliqué la raison de leur séparation, ce qui attriste Yumi. Son père justifie juste le fait que c'est comme ça, il n'aime plus sa mère et qu'il a une autre femme dans sa vie. Yumi prend cette justification comme une vérité, mais elle ignore la véritable histoire.

C'est à partir de là, qu'elle poursuit ses études pour se réfugier. 15 ans... 16 ans... 17 ans... 18 ans... Elle rencontre (à situer dans le temps) par hasard un jeune professeur, sous le nom d'Heiji Kim, qui l'aide pour certaines choses ; autant sortir de sa dépression puisqu'il remarque qu'elle ne va pas bien, que dans certaines matières où elle a vraiment du mal. En règle générale, Yumi est une élève brillante, mais sa psychologie en prend un sérieux coup depuis qu'elle a appris une terrible nouvelle. Hiiro l'a confié que sa mère est disparue en 2009, mais quelques mois plus tard... Hiiro a essayé de lui cacher ça le plus longtemps possible, mais c'est trop dur pour lui... Depuis lors, elle et Hiiro changent en se forgeant une énième carapace.

Sa période d'adolescence est la plus marquée par le départ de son frère et sa mère en plus de sa terrible disparition. Mais aussi par le fait que son père a refait sa vie à côté. Sa petite-mère est gentille ainsi que sa petite soeur, Lou Nadakaï, sauf qu'elle se sent toujours bouleversée. Yumi pense qu'elle n'a pas à sa place dans cette nouvelle famille reconstituée et tente de prendre son autonomie en prenant un appartement, financé par son père au début.

Aujourd'hui, Yumi est une toute autre personne, à quelques détails près. Afin de répondre à ses besoins, elle étreint l'adrénaline et embrasse le danger. Tout ceci explique qu'elle tire un trait sur sa vie qui a toujours été droite et cesse du jour au lendemain d'être une fille modèle pour les yeux de tous. Une personne a bouleversée sa vie. Qui est cette fameuse personne ? Heiji, un voleur très futé occupera une place importante dans sa nouvelle vie. Il est à la fois son mentor, son confident, son fidèle allié, ou encore son bel ami. Mais au fond d'elle, n'est-il pas plus que ça ? Elle peut nier mais le cœur a ses raisons que la raison ignore... Heiji devient sa seule épaule sur laquelle elle peut se reposer. Ils entretiennent une relation fusionnelle avec un soupçon d'amour vache. C'est comme ça, ils adorent se chamailler pour un rien, malgré le fait que 7 ans de différence les sépare. Cette dernière est en apprentissage avec lui. Ils finissent tous les deux à former une bonne équipe et à s'expertiser. L'équipe s'agrandit ! Ils forment un trio explosif ! Lee est devenu leur Boss. Méfiez-vous de ces petits filous et surveillez vos magots. Un jour, il se pourrait que vous vous réveilliez dépouiller de tout... Yumi arrive en Norvège grâce à l'ERASMUS et s'inscrit à l'Université d'Oslo pour une faculté de Droit. Elle tente de faire une surprise à Hiiro aussi, mais ses réelles intentions sont beaucoup plus calculées et perfides. Heiji la rejoint peu de temps après, mais en tant que simple civil. Il postule malgré tout pour un poste dans la même université de Yumi afin d'être auprès d'elle. Quel gros coup ont-ils trouvé dans un pareil endroit ? Sont-ils ici pour mener une vie en Norvège ou est-ce là une envie temporaire ?




MES PERSONNAGES SECONDAIRES

SUZAKU NADAKAÏ

en cours...

Ce beau monsieur costumé à lunettes est mon père. Je pourrais simplement dire que c'est une relation compliquée mais stable entre nous deux. Il est toujours là pour moi lorsque j'ai besoin de lui. Parfois, ses décisions me déçoivent au plus haut point, je n'arrive pas à lui dire ce que je pense... Il me dit souvent que je suis la prunelle de ses yeux, alors jusqu'à où ira-t-il pour moi ? Comme parler de ma mère un peu plus par exemple ? Je voudrais tant revenir dans le passé ... [en cours]



(+) infos :
• a déjà refait sa vie avec une autre femme (autre friction dans notre relation).
• j'ai une petite demi-soeur que j'aime beaucoup. Un vrai petit ange comparé à Yumi.
• ma petite-mère est assez sympathique mais elle cherche à remplacer ma mère, ce que je ne supporte pas. (je n'ai pas toujours été très gentil avec elle, je peux l'admettre mais elle me mettait mal à l'aise.)
description
MIRA DAIKI

en cours...

(en cours...) Cette belle femme au beau sourire est tout simplement la seule qui fait battre mon coeur. C'est ma mère. La seule. L'unique. Mon tout. Ma vie.
Elle m'a toujours épaulé, soutenu, cru en mes capacités.
Elle a toujours eu les bons mots pour me pousser à aller de l'avant.
Pourtant... La vie est cruelle, elle me l'a enlevée égoïstement. Un beau jour, elle est partie sans me prévenir. Enfin, c'est ce que je crois... Je pense qu'elle a disparue et c'est ma faute. J'aurais dû la surveiller à cause de cette foutue affaire criminelle. Un jour, je découvrirais la vérité... Ma profession d'aujourd'hui me permettra de voyager et d'enquêter plus facilement... qui sait...
Je prie pour que tu sois encore en vie.
(+) infos :
• est une avocate exceptionnelle mais cherche trop les ennuis dans des dossiers compliqués et non-classés...
• mère exemplaire mais malheureuse à cause d'un vide sentimental.
• portée disparue et jamais retrouvée depuis 8 ans (2009)
description


RAS

RAS


RAS
description
RAS

RAS

RAS
description
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Etudiante en Droit / Voleuse professionnelle
Date d'inscription : 16/07/2018
Messages : 22
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Glissez dans les filets d'la veuve noire

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Organises-toi :: Fiches liens-