AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Je m’ennuie [Eliaz Wicksbury]

 :: Le Paradise Night Club :: Étage du bas :: Salle principale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 4 Sep - 11:38
Jeudi 6 septembre


J’ai pas envie de travailler ce soir. Je me sens … Fatigué, déprimé, las … Que du négatif quoi. Pourtant je ne laisse rien paraître, faire semblant c’est 90 % de ce job et je suis doué pour ce que je fais. J’arbore donc un sourire rayonnant tandis que je sors de la loge dans laquelle je viens de me maquiller et de me coiffer convenablement. Pour le moment je garde mes cheveux foncés mais j’ai bien envie de changer le mois prochain, je réfléchis encore à la couleur... J’ai laissé tomber les lentilles également ce soir, je suis trop fatigué et ça me ferait trop mal au yeux. Non vraiment, je préférerais être n’importe où ailleurs plutôt qu’ici. Je garde mon sourire cependant et réponds chaleureusement aux salutations de mes collègues. Juste des collègues, pas des amis. Arrivé près du bar je marque un léger temps d’arrêt et plisse un peu les yeux avant que mon faux sourire ne se transforme en quelque chose de plus machiavélique. Avec élégance, je viens m’installer à l’un des tabourets devant le bar, pose un coude sur le comptoir, penche la tête sur le côté et pose ma joue dans la paume de ma main. Eliaz est en train d’essuyer des verres avant l’ouverture, je ne le connais pas vraiment, je l’aperçois juste servir les clients certains soirs, rien de plus rien de moins.

« Eliaz, tu me sers un verre s’il te plaît ? »

Je bats des cils avec une petite moue enjôleuse.
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostitué et danseur au paradise night club
Localisation : PNC et quartier historique
Date d'inscription : 21/08/2018
Messages : 75
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Sep - 21:09




Aujourd’hui je n’ai pas eu besoin d’aller à l’hôpital. J’étais de repos. C’est presque drôle au final d’être de repos pour un vampire. Et bien oui ! On est censé être mort, la mort c’est le repos éternel… Et on m’en rajoute un peu plus. Quoi qu’il en soit, dans un sens, ce n’est pas si mal ! Ça me permet d’arriver plutôt au club et de pouvoir aider à l’organisation, pas que j’aime travailler plus que nécessaire, mais je dois me faire bien voir ici aussi. Je sais que je n’ai pas une mauvaise réputation, mais je dois continuer à aller dans ce sens, surtout que j’ai croisé l’une des patronnes en arrivant, Lilith, la plus sévère des deux.

Je suis actuellement dans la salle principale, j’ai vérifié les tables avec l’autre serveur de la soirée puis je suis retourné derrière le bar. Le barman reçoit à ce moment-là un coup de fil très important qu’il ne pouvait vraiment pas raté donc je lui fais comprendre que ça va aller, je gère et je finis même si en soit il n’y a personne à gérer ! Je saisit alors les verres qu’il était en train d’essuyer pour le service du soir alors qu’un des prostitués du club arrive devant moi en me faisant un regard « de biche ». Je souris alors, puisque je suis quelqu’un de très souriant dans cette vie et pose le verre sur le bar.

-Qu’est-ce que tu voudrais ?

J’avouerais avoir mangé son prénom, contrairement à lui qui semble savoir qui je suis. J’ai beaucoup de prénom en tête depuis le temps où je suis en vie et j’ai surtout beaucoup de collègue dans cette nouvelle vie, avec ces deux boulots.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 796
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 23 Sep - 15:48
Je tombe pratiquement des nues lorsqu’il me demande ce que je voudrais, comme si c’était ne serais-ce qu’une éventualité. En règle générale le barman ne me répond pas quand je lui demande, il fait semblant de ne pas m’avoir entendu, ou bien il me chasse prestement de son champ de vision. Pour sa défense, je ne tiens pas très bien l’alcool et pour le travail ce n’est pas vraiment génial. Je fixe Eliaz un instant en clignant des yeux puis un sourire victorieux s’empare de mon visage.

« Pourquoi pas … Un whisky ! »

Je me tourne correctement pour lui faire face et pose mes coudes sur le comptoir. On pourrait presque croire que c’est une soirée normale, moi le client qui vient prendre un verre après le boulot, Eliaz le barman sympathique. Sauf que cette soirée et toutes les autres n’ont rien de normales, surtout pas ici avec toutes ces créatures qui vont et viennent comme n’importe qui, comme si le monde leur appartenait parfois. Je me demande ce qu’est Eliaz. Un humain ? Non très peu probable, son aura dégage quelque chose d’autre. Il a l’air assez musclé, peut-être que …

« T’es quoi au juste ? »
Membre en plomb

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Prostitué et danseur au paradise night club
Localisation : PNC et quartier historique
Date d'inscription : 21/08/2018
Messages : 75
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Oct - 15:14



Je peux voir l’air surpris de l’asiatique face à moi. Au final je ne le connais pas vraiment et ceci n’est pas mon métier, mais… Il est assez grand pour savoir ce qu’il fait non ? Dans tous les cas ce n’est pas moi qui risque mon job, mais lui et… Éventuellement le barman. Moi je ne fais que rendre service. Il me demande un whisky et je souris en hochant la tête lui servant un fond avant de pousser le verre vers lui, gardant mon sourire communicatif aux lèvres.

-Et voilà pour toi !

Il continue de me fixer et me demande soudainement ce que je suis. Je relève mon regard lentement vers lui, cessant de nettoyer les verres alors que je reste bloqué quelques secondes. Je sais que dans ce club normalement on a conscience que les créatures surnaturelles existent. Donc sa question doit tourner autour de ça, mais je préfère jouer l’autre carte.

-Serveur… Et toi prostituer c’est bien ça ?

Reposant le verre que j’avais dans la main je me rapproche finalement pour venir face à lui.

-C’est quoi ton prénom déjà ? Tu n’es pas au club depuis longtemps non ? Tu t’y plais ?

Est-ce que je détourne son attention ? Peut-être bien un peu. Mais j’aimerais connaître un peu plus de lui avant qu’il n’en sache un peu plus sur moi. Déjà qu’il a un point d’avance vu qu’il connaît mon prénom et que moi… Le sien ne me revient vraiment pas. En même temps je vois réellement beaucoup de gens avec mes deux boulots, plus ma longue existence… À un moment donner ça devient compliquer !
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Homme de ménage et serveur
Localisation : Oslo
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 796
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
C'est vide là, dans toutes les pièces là, dans tous les cœurs là. C'est plus la même là

C'est vide là, où y'avait les rires là, où y'avait la fête là et ça fait mal là


Plus de Eliaz...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Le Paradise Night Club :: Étage du bas :: Salle principale-