AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le café de la victoire [PV Aedan]

 :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo :: Bars et restaurants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 8 Sep - 21:36
Ombeline s’était installée au café près de l’hôpital et attendait son collègue. Elle en profitait pour observer la rue et les passants. Les choses changeaient si vite. Dire que ce qu’elle voyait était éphémère était un euphémisme. En 1 008 ans, elle avait vu les rues se transformer, les gens évoluer, le monde bouger encore et encore sans cesse, chaque action impactant directement ou non tout cet écosystème qui se dirigeait de plus en plus rapidement vers sa propre destruction. C’était à la fois fascinant et terriblement effrayant. Triste aussi.

Non.

C’était elle qui était triste en réalité.

Le monde… elle ne pensait pas que le monde soit triste. Il était trop pressé pour cela.

Elle se redressa et chassa ces pensées sombres de son esprit. Elle n’aimait pas renvoyer cette image d’elle. Les fées c’était censé être joyeux et remonter le moral des gens ! Et justement, elle estimait ne pas avoir réussi encore à remonter le moral de son collègue ronchon. Mais avec ce café qu’il avait gagné lors de l’inventaire juste avant, elle espérait le décrisper un peu et même en tirer un sourire si possible ! Parce que finalement, dans toute cette course à l’autodestruction, il n’y avait plus que ça qui comptait : le bonheur des autres.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 225
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Sep - 14:54



Reposant le dossier rempli précédemment par la petite fée et moi-même au bureau prévu à cet effet je marque une petite pause en étant seul. Je regarde un instant le dossier… Et commence sérieusement à me demander pourquoi j’ai accepté de prendre un café avec elle. Parce que j’ai gagné ? Oui… Peut-être, c’est surement ça, de toute façon il faut que ça ne soit que pour ça. Peut-être que je tente de me convaincre, oui… Peut-être, mais en attendant je dois y aller et je me dois de trouver une excuse rationnelle au fait que je vais voir une collègue en dehors du cadre du travail. C’est qu’un café certain me diront, pas pour moi. Pour moi chacun de mes faits et gestes sont beaucoup plus compliqué.

Soupirant donc je quitte rapidement l’hôpital et regarde un peu derrière moi, comme pour être sûr que l’ombre du démon qui me prends pour son petit chien ne me suit pas. Pas totalement sur… Puisqu’il a des yeux et des oreilles partout j’accélère un peu le pas comme si ça pouvait changer quelque chose. Je parviens donc finalement au bon café après quelques minutes de marche. Je tente de maitriser mon souffle qui peut-être un peu saccadé dû à ma marche rapidement puis j’entre dans ce dernier. Mon regard cherche des yeux la jolie brune de tout à l’heure et je la trouve assez facilement. Je finis par m’installe face à elle, retirant mes mains de mes poches. Je ne la regarde pas immédiatement et … Je ne sais pas quoi dire à vrai dire. Est-ce que j’ai mis longtemps ? Est-ce que ça a été suspect ? Alors… Je sors la première chose qui me vient à l’esprit.

-Tu as déjà commandé ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Oct - 19:32
Ombeline le vit enfin arriver : son collègue ronchon. Il avait l’air… de ne pas savoir quoi dire. La fée était à la fois amusée et intriguée de voir comment il allait se comporter en dehors de ce travail qui semblait le frustrer. Enfin, d’après ses dires.

-Tu as déjà commandé ?

Elle secoua doucement la tête.

- Je t’attendais.

Cherchant du regard un serveur, elle demanda :

- Tu reprends à quelle heure au fait ?

Parce que bon, un café de dix minutes c’était pas la même chose qu’un café d’une heure. Pas le même challenge pour le faire se détendre un peu et afficher un sourire. Réussissant enfin à attirer l’attention d’un serveur, elle commanda un chocolat chaud et laissa Aedan commander aussi.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 225
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Oct - 17:16


Je ne sais pas combien de temps j’ai mis à rejoindre celle qui a perdu son pari face à moi, mais elle ne m’en fait aucune remarque. Cependant lorsque je relève la tête pour croiser son regard quelques secondes je peux y voir une étincelle d’amusement briller dans son regard. Comment est-ce que je peux remarquer ça aussi facilement et rapidement? Et bien c’est simple… Lorsque pendant dix ans tu te forces à ne rien ressentir, à ne rien montrer, à ne rien laisser paraître tout simplement, et bien tu observes. Tu observes tout simplement, tu apprends à décrypter les émotions rapidement et efficacement pour toi-même contrôler tes propres émotions. Tu observes leur arrivée pour mieux les neutraliser. Après tout il faut connaître son ennemi non? Et les émotions sont mes ennemies puisque ce sont les armes de chantage de Samaël. Je fronce donc légèrement les sourcils ne faisant cependant aucune remarque, évitant ainsi de devenir virulent au cas où pour rien. Je préfères donc me concentrer sur sa question, jetant un coup d’oeil à ma montre je relève finalement le regard vers elle.

- Dans une bonne grosse demie-heure…

Ma voix était encore une fois sans réelles émotions apparentes, c’est-à-dire ni joyeuse, ni triste, ni impatiente… Rien. De toute façon nous sommes rapidement coupés par le serveur qui se pointe enfin. Je regarde la jolie fée commander un chocolat chaud tandis que je commande un café. Le serveur en prend note et part plus loin. Je tourne de nouveau la tête vers Ombeline. Je n’ai tellement plus l’habitude d’être social que je ne vois pas comment continuer la conversation. Au final Samaël a réussi il m’a en quelque sorte amputé, m’enlevant cette partie si simple que devraient être les interactions humaines.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 2604
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 16:01
Silence. On ne pouvait pas dire qu’Aedan était un bavard. Mais ça, elle l’avait compris déjà avant en fait.

- Alors, tu fais quoi en général quand tu ne bosses pas ? Des passions ? Des lieux que tu aimes bien ? Des séries ?

Puisque le boulot semblait lui miner le moral, autant lui faire penser à autre chose ! Et même s’il répondait qu’il ne faisait rien… eh bien… elle doutait qu’il reste debout sans rien faire du tout lors de ses week-ends ! Parler de ses passions était toujours un bon moyen de commencer une bonne conversation. Pas qu’il y en ait de mauvaises.

Le serveur leur ramena leurs boissons et elle se mit à touiller son chocolat avant d’en boire une gorgée. Elle grimaça. C’était chaud.

- Hum… J’aurais peut-être du attendre qu’il refroidisse un peu.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmière
Localisation : HM
Date d'inscription : 23/05/2018
Messages : 225
Voir le profil de l'utilisateur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo :: Bars et restaurants-