AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La fatigue est un fardeau (Eretria Syclista)

 :: The Helse Magi :: Parties communes :: Réfectoire Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 16 Sep - 16:29
Ce rythme de vie n'est pas gérable. Je n'y arrive pas. Comment peut-on travailler dans deux lieux aussi différents en même temps ? Je ne dirais évidemment pas ça à ma soeur, je ne lui donnerais jamais raison là-dessus, mais je me rends bien compte maintenant que c'est presque impossible. Surtout qu'en plus moi du coup, je ne fais que travailler. Elle, elle doit étudier des chirurgies impossibles, des dossiers de patients qui semblent sorti tout droit de l'imagination d'un enfant de six ans du côté surnaturel et elle a dû s'occuper du club pendant que je n'étais pas là pendant mes recherches. Je comprends mieux pourquoi elle donnait moins d'importance au club... Mais ça ne pardonne pas malgré tout. Le club doit être la priorité. C'est d'ailleurs pour ça que je ne fais pas beaucoup d'effort de travail ici, ni pour m'intégrer, ni pour me démarquer réellement des autres. Mon énergie, je l'économise pour le Paradise.

Bref, je suis en train de boire un café au réfectoire pour tenter de me donner un petit boost nécessaire pour tenir le restant de la journée ici et surtout la soirée au club qui s'annonce très longue si je continue à ce rythme. Je mange un bout de croissant puis je le repose sur mon assiette avant de mettre ma tête dans ma main. Je ferme les yeux quelques instants, juste le temps de pouvoir reprendre un peu d'énergie ... De toute façon, il n'y a personne pour le moment alors...
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Sep - 20:34



En ce moment ma vie se passe à mille à l’heure, enfin toujours moins que ce qu’elle était avant les « grandes vacance d’été », vacance ça dépend pour qui ! Pas pour moi en tout cas ! Bref, tout ça pour dire que j’ai réussi à passer mes premiers examens et j’ai eu les résultats au courant de l’été et je les aie eus ! Il n’y en a pas un que je n’ai pas réussi à avoir et je me suis tellement senti mieux de savoir ça ! Je sais que je peux continuer mon internat et ça, ça fait plaisir, ça fait surtout du bien. Je sais que je ne suis qu’au début et que la fatigue sera encore plus grande, que les études aussi et surtout que le travail sera encore plus dur, mais j’aime ce métier alors je suis prête ! Totalement prête !

Enfin là je suis surtout prête à manger, j’ai passé une nuit de garde et la matiné fut un peu compliquée. Nous approchons de midi et je préfère aller à la cafétéria avant qu’il n’y est trop de monde, comme ça je serais plus peu plus tranquille. J’entre donc dans celle-ci, il n’y a presque personne, je vais directement me chercher un petit truc à manger et un café avant de m’installer à une table en saisissant ma pomme que je croque. Je la mâche un peu avant de boire du café lorsque… Mon regard se pose sur ma sœur qui laisse soudainement tomber sa tête sur sa main, mais cette dernière manque de tomber en avant, comme si elle venait de s’endormir. J’en suis tellement surprise que je manque de m’étouffer avec mon café. Je hausse les sourcils de surprise et me relève en prenant simplement mon café et ma pomme, me plantant devant elle. Elle ne réagit pas… Alors, d’un air machiavélique je reprends fortement pour la réveiller en sursaute… Bah quoi ? Une démone reste une démone…

« Alors on dort ! »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 779
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 16:00
Repos ... Juste quelques minutes de repos. Je n'ai même pas faim tellement je suis fatiguée. Je n'ai donc pas tellement de problème à profiter de ma demie-heure de pause pour manger pour fermer les yeux. Un peu de café et une petite sieste pendant qu'il n'y a personne et après je serais de nouveau opérationnelle. Je laisse donc mon croissant se reposer aussi dans mon assiette et je ferme les yeux. Ceux-ci sont fermés depuis sans doute quelques minutes déjà et je pense que j'ai perdu le cap pendant quelques instants. J'entends un grand bruit, ou plutôt une voix forte, juste à côté de moi qui me fait relever la tête d'un coup, comme si j'avais été surprise en flagrant délit. La phrase parvient finalement à mon cerveau quand mon regard se pose sur ma jumelle et mes sourcils se froncent légèrement.

- Non, pas du tout. J'étais simplement en train de réfléchir.

Je jette un coup d'oeil autour de nous, espérant que personne n'ait assisté à cette scène. Je dois avoir la marque de ma main sur le visage en plus. J'appuie à nouveau ma tête sur ma main, cette fois davantage pour cacher cette possible trace de sommeil.

- En plus, qu'est-ce que tu fais là ? Personne ne bosse dans cet hôpital ?

Je dis ça, mais on doit être cinq en pause au maximum dans le réfectoire. J'essaie surtout de détourner le sujet, même si connaissant Eretria, elle ne va pas me donner ce plaisir.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 7 Oct - 13:45



Je ne reste pas longtemps à ma table et je manque même de m’étouffer tout en me brûlant à cause de mon café que j’avale de travers à cause d’une vision qui me surprend immédiatement : ma sœur en train de dormir au beau milieu de la cafète. Je me relève donc et m’approche avec toute la discrétion dont je peux faire preuve avant de… Parler fort exprès dans le but de la faire sursauté ! Chose qu’elle fait d’ailleurs. Je ne retiens pas un sourire satisfait alors que Lilith semble mettre quelques secondes à comprendre ce qui lui arrive… Ce qui me prouve qu’un peu plus que ma jumelle était bel et bien en train de dormir.

« Et donc c’est pour ça que tu viens de sursauter et que tu avais la bouche légèrement entrouverte . Un peu plus et la bave coulait ! »

Relevant soudainement les deux sourcils à son exclamation je pose mon café devant elle et m’installe en la regardant dans les yeux. D’un point de vue externe, les personnes pourraient réellement croire que nous sommes miroir… L’une de l’autre. Seuls nos cheveux nous différencie encore.

« Visiblement moi si, je prends une petite pause-déjeuner, mais toi non... Tu dormais à la cafète. Tu sais qu’il y a des salles de garde pour ça… Aaaah mais c’est vrai tu n’es que secrétaire tu n’y as pas le droit; »

Finis-je dans une fausse moue compatissante, reprenant bien vite mon sourire satisfait tandis que je bois un peu de café.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 779
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Oct - 13:11
Juste une petite minute, un petit instant où je ferme les yeux pour me ressourcer ... Ce n'est pas sorcier ce que je demande. Pourtant visiblement ce l'est puisque je ne peux pas le faire et on vient très rapidement me sortir de ce moment de repos qui était tout simplement parfait. Je sursaute. Je pense que j'avais perdu le cap un court instant. Pourtant, lorsque je réalise que c'est ma jumelle qui vient de me réveiller, je me redresse comme il faut et je fais tout pour chasser les traces de fatigue qu'il peut y avoir sur mon visage.

- Tu prends tes rêves pour des réalités Eretria. Franchement, il n'y a aucune raison pour que je sois fatiguée au point de dormir dans un réfectoire.

Je roule des yeux, comme si le simple fait qu'elle ait pu imaginer cette scène m'était complètement inconcevable. Je bois une petite gorgée de mon café en relevant les yeux vers elle lorsqu'elle reprend la parole. Il me semble qu'il y avait longtemps que je n'avais pas vu ce côté de ma soeur si parfaite ... Mes sourcils se froncent à l'entente de ses paroles et je soupire.

- Bravo, tu as droit à des salles de garde... Il faut bien que toutes ces années de perte de temps à étudier te donnent un avantage. Tu as droit à des cafés gratuits ou vos avantages ne vont pas jusque là ?

Je lui indique d'un petit signe de la tête de s'asseoir, même si je ne sais pas si elle va le faire.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Lun 29 Oct - 13:50



Lilith n’avouera jamais quelque chose comme ça. Elle n’avouera jamais qu’elle puisse être faible et perdre le contrôle de son corps. Lilith… C’est une femme de contrôle et de pouvoir, déjà perdre le contrôle de son corps en perdant ses pouvoirs a été une véritable déchirure pour elle, mais perdre en plus le contrôle de son corps dans un lieu public… Je ne pouvais pas espérer une seule seconde qu’elle allait avouer que j’ai raison. Cependant comme je sais que j’ai raison, je garde un petit sourire amusé.

« Pourtant c’est bien le cas ! Alors il doit bien y avoir une raison, sauf si tu n’as plus de contrôle sur ta mémoire aussi et que tu en oublies la raison... »

Je la regarde droit dans les yeux, le mettant face à son propre reflet, mais me mettant moi aussi face à mon propre reflet. Je suis aussi fatiguée qu’elle, alors je suppose que l’on a vraiment les mêmes cernes à l’instant précis. Elle redevient cynique avec mes années d’études et je souris de façon légère, comme si ça ne m’atteignait pas.

« J’ai aussi l’avantage de pouvoir savoir comment sauver ou... Tuer quelqu’un et ce sans pouvoir… Pratique, non ? »

Je sais que ce genre de phrase peut l’interpeller. Elle me montre alors le banc pour m’installer et je le fais parce que rester debout me fatigue plus qu’autre chose.
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 779
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Nov - 13:29
Eretria sait réellement comment me faire perdre mon sang froid. Je n'ai jamais rencontré qui que ce soit qui savait où appuyer pour m'emmerder autant. Elle continue à insister sur le fait que j'étais en train de dormir et je soupire finalement avant de prendre la tasse de café que je m'étais prise et, tout en la portant à mes lèvres, je lui réponds sur un ton totalement exaspéré.

- Tu passes vraiment beaucoup trop de temps dans tes livres de cas médicaux unique, tu perds totalement la conception de la réalité, c'est triste... Il faut que tu cesses de voir des problèmes de santé partout Eretria, ce n'est pas sain pour toi.

Je secoue la tête ensuite en reposant ma tasse. Je ne garde pas mon regard très longtemps dans le sien, en me donnant encore une fois l'air complètement désespérée de la situation, alors qu'en fait, je ne supporte pas de voir mon reflet aussi épuisé. Je me montre un peu plus ironique avec la suite de mes paroles et les siennes en réponse me font tiquer légèrement. J'avais pris mon croissant pour en prendre une bouchée, mais ma main se serre simplement un peu dessus. Je me calme directement pour ne rien laisser paraître, même si je sais que ma jumelle lit en moins comme dans un livre ouvert.

- Oh je le sais très bien aussi pour ce qui est de tuer. Tout peut devenir une arme, tu le savais ? Même cette assiette serait une possible arme capable de tuer quelqu'un ...

Je la regarde à nouveau finalement dans les yeux, arrachant un bout à mon croissant pour le porter à ma bouche par la suite alors qu'un léger sourire y apparaît. Ce n'est pas du tout aussi impressionnant que ce qu'elle, elle peut faire, mais je ne vais pas me laisser avoir. De toute façon, pour mes pouvoirs ce n'est plus qu'une question de temps..
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Nov - 1:31


Lorsque j’appuie encore sur le fait que Lilith était en train de dormir je vois bien que je l’agace et si ce que je raconte était faux, ça ne l’agacerait aucunement ! Du coup je sais que j’ai raison et mon but à cet instant et de bien lui montrer que je sais… Et ce, même si elle ne veut pas l’avouer !

« Mais là ça n’a rien à voir avec un cas médical… Tu es juste faible et tu ne tiens pas le coup, c’est tout… ! »

Et tout comme elle je porte ma boisson à mes lèvres dans un petit sourire victorieux. Moi la chercher ? Absolument. En même temps ça faisait longtemps que je ne l’avais pas fait. La dernière fois c’est elle qui avait gagné la partie et qui avait réussi à me faire mal. Aujourd’hui ce sera moi ! La traité de faible, je sais qu’elle en a horreur et que ça la blesse, au fond. D’ailleurs je continue sur cette lancée lorsque je lui signale que j’ai une sorte de pouvoir qu’elle n’a pas et qu’elle n’est pas prête d’avoir et je vois parfaitement le croissant en souffrir. D’ailleurs le fait qu’elle me regarde droit dans les yeux suite à ça en me lançant ce qu’elle me lance comme phrase… Me fait comprendre que ça la touche. Un sourire, similaire au sien apparaît alors sur mes lèvres.

« C’est vrai… Sauf que toi… Il y aura toujours des traces, moi… Ça peut être une cause purement … De santé... »
Membre en étain

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Interne au Helse Magi et Patrone au Paradise Night Club
Date d'inscription : 17/06/2016
Messages : 779
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Le véritable rêve c’est de pouvoir continuer à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Déc - 14:22
Eretria peut toujours rêver, jamais je n'avouerais qu'elle a pu me voir dans un moment de faiblesse comme celui de m'endormir sur une table du réfectoire. Pourtant, je sais qu'elle est tout autant, sinon plus, tête de mule que moi alors nous ne sommes définitivement pas sorti de cette conversation. Elle insiste, moi aussi et nous n'avons visiblement pas envie de lâcher prise ni l'une ni l'autre.

- Je n'aimerais pas être un de tes patients qui souffrent, tu es si irrespectueuse avec les personnes qui ne sont pas à ton niveau si haut… Je ne sais pas comment tu peux te dire médecin sans avoir aucune empathie de la sorte.

Moi par exemple, je n'en ai aucune et je n'exercerais certainement jamais ce métier. De toute façon, je pars loin simplement pour tenter d’éloigner ma sœur de ce sujet franchement énervant. Il n’y a que comme ça que j’ai une chance, aussi minime soit-elle, de lui faire lâcher le morceau. Je ne garde plus mon sourire très longtemps par contre, malgré que j’ai eu une réponse véridique, il n’en est pas moins qu’elle aussi elle marque des points. Je ne vais tout de même pas me laisser avoir et je pousse donc le jeu encore plus loin.

- Ah bon? Vos médecins légistes sont aussi nuls que ça ici? Une overdose se détecte assez facilement pourtant … Moi aussi, je peux voler des médicaments ici et l’injecter à quelqu’un pour faire passer cela pour une mort accidentelle.

Je me doute bien qu’elle va plus loin que ça dans sa réflexion, mais je peux peut-être la contrer.
Membre en cuivre

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Secrétaire HM, patronne & call-girl PNC
Localisation : Dans tes plus beaux cauchemars
Date d'inscription : 02/06/2016
Messages : 1031
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

Il n'y a pas de bien ni de mal,
il n'y a que le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour le rechercher..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: The Helse Magi :: Parties communes :: Réfectoire-