AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le cerveau en miettes -Markus & Peter-

 :: Flood :: Corbeille :: RP terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 6 Mar - 21:04
Je ne sais pas depuis combien de temps je suis ici, j'ai arrêté de compter les jours parce que je devenais complètement fou. Je confondais le jour et la nuit. Je me transformais à toute heure de la journée, je me grattais comme un fou et je voyais une femme dans le coin de la pièce qui voulait me tuer et qui parfois brandissait une laisse et une muselière. J'étais incapable de savoir si elle était réelle ou non... Bref, j'étais dans un état pas possible et je commençais à être épuisé.

Ca faisait un moment que j'avais demandé à voir quelqu'un pour parler de tout ça. Je ne savais pas combien de temps j'allais pouvoir tenir dans cet état. J'avais des pensés suicidaires parce que je me disais que ça serait plus facile que de vivre comme ça mais je ne passais pas à l'acte car j'avais l'espoir qu'on me trouverait un traitement afin de me guérir.

Il n'était que treize heures et j'avais déjà opéré trois changements et j'étais certain que ça allait me tuer un de ces jours. J'avais du mal à me calmer et donc à me retransformer. J'avais mal partout et j'avais du mal à tenir debout... J'ai néanmoins réussi à me rhabiller mais à peine j'avais mis mes vêtements que je recommençais à me gratter... La porte s'est ouverte et j'ai levé la tête vers la personne qui venait d'entrer. Il était seul mais pour moi à cause de mes hallucinations je revoyais cette petite vieille derrière lui.

- Dites moi que vous allez m'euthanasier... Et surtout ne laissez pas la vieille femme avec la muselière entrer dans la pièce...

Je l'ai pointée du doigt un peu effrayé.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : HM
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 128
Age : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 30 Mar - 17:44
C’est parti pour un nouveau patient, un nouveau fou de plus à gérer alors que je n’ai toujours pas mangé malgré le fait qu’il soit 13 heures . Ce n’est pas encore aujourd’hui que je vais pouvoir faire une pause repas. Heureusement que j’aime mon métier, il n’est tellement pas facile, plus d’un aurait déjà arrêté, tellement il peut être contraignant avec toutes ces heures sup. Il faut dire aussi que ce n’est pas toujours agréable de voir autant de personnes blessées quand sois même on a un lourd passé, mais d’être psychologue me permet de relativiser quant à ma vie, au final je ne suis peut être pas si mal placée que ça.

A peine ces petites pensées terminées, j’en reviens au dossier de ce Markus Magnussen . Un loup garou né , souffrant d’hallucinations et de pertes de poil importantes . En même temps je devrais bien me marrer , j’adore ce genre de cas totalement anormaux , ces patients là voient toujours des choses si absurdes les unes que les autres …

A peine entré dans sa chambre que je suis déjà immergé dans sa paranoïa. L’air totalement effrayé et épuisé il me parle d’une vieille femme avec une muselière qui se trouverait encore à l’extérieur de la porte. Je regarde alors derrière moi, mais personne ne se trouve là. Sans nul doute, il ne doit toujours pas accepté ses changements en loup ou doit avoir de vieilles blessures psychologiques liées à une dame âgée . Je pense que c’est ce que je vais devoir m’efforcer à faire. Tout en le regardant à nouveau d’un air serein je m’approche un peu plus de lui et lui dit :

-«  Bonjour, au risque de vous décevoir, je ne vais pas vous euthanasier mais je suis certain que je pourrai vous aider . Ne craigniez rien concernant cette dame dont vous me parlez , elle ne vous fera rien , surtout pas en ma présence , je ne la laisserai pas faire . La voyez vous depuis longtemps ? Vous a t-elle déjà parlé ? »

Le voyant dans un tel état de peur , je n’arrive pas à rester indemne . Il faut toujours prendre du recul quand on est psy mais dans certains cas il est impossible d’y arriver. Ce jeune homme a vraiment l’air d’être au plus haut point de ses troubles autant mentalement que physiquement, ce qui me donne immédiatement l’envie de l’aider , c’est ce genre de cas , comme lui , qui me donne envie de faire ce beau métier et me donne le courage de me lever le matin . Soucieux de son bien être je rajoute alors :

« Si vous le désirez, je peux vous prescrire un calmant assez léger? On verra par la suite ce qu’on peut faire d’autre pour vous aider médicalement si mon aide ne vous suffit pas , qu’en pensez vous ? »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 264
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Avr - 11:06
Je perds doucement la tête, je le sais mais c'est à cause de cette foutue maladie dont on ne sait rien. J'ai été empoisonné mais par quoi? Personne n'a l'air de savoir. Je me gratte, je me transforme sans le vouloir et je vois cette foutue dame qui veut m'attacher le museau sans que je sache pourquoi. Je suis effrayé par les gens qui viennent dans ma chambre ou dans la pièce dans laquelle se trouve ma cage, j'ai peur qu'il me fasse du mal alors que la plupart sont là pour venir me donner à manger.

Après plusieurs changements, j'ai réussi à me rhabiller, les mains encore tremblantes de cette transformation inattendue et c'est à ce moment là qu'un homme est entré dans ma chambre seul mais la femme le suivait en rigolant, balançant la muselière derrière lui. Il répond à ce que je viens de lui dire et je souris doucement sans savoir pourquoi.

- Je la vois depuis que je suis ici... Elle se fout de moi parce que je me gratte... Je crois qu'elle veut me foutre la muselière au bec mais je ne sais pas pourquoi.

Je ne l'aime pas, elle me fait peur. J'en ai marre, je crois que cette femme est en réalité l'épée de Damoclès au dessus de ma tête. Je crois qu'elle est là pour me faire comprendre que mon heure est comptée.

- On m'en donne déjà il me semble... Je ne sais plus... Je veux juste que mes transformations à longueur de journée s'arrête... Et qu'on trouve une solution pour que j'arrête de m'arracher les poils... Et la peau en tant qu'humain... Vous voulez bien fermer la porte? La dame ne rentrera pas comme ça.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Barman
Localisation : HM
Date d'inscription : 24/02/2017
Messages : 128
Age : 41
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Juin - 23:34
Oui en effet il y’a un souci avec ce patient mais c’est un « cas » très intéressant. Avec un suivi quotidien il s’en sortira , il faut juste qu’il prenne conscience que son nouvel état n’a pas que des côtés négatifs . Cette vieille femme disparaitra comme par magie , et ne laissera qu’un mauvais souvenir .

-«  Vous savez ici vous n’êtes pas en prison , on vous soignera . Même si je pense que ce n’est pas une maladie que vous avez mais un changement radical dans votre vie , avec des petits traitements et un bon suivi vous verrez que très bientôt vous irez mieux , je vous y aiderai . »

Me rappelant tous les patients que je devais encore voir lors de cette longue , très longue journée , je réfléchis à un moyen afin que ce jeune homme ne se sente pas trop rapidement délaissé . Une idée me vient alors . Je pris un torchon se trouvant là , me retourna et fit semblant d’enrouler la main de ce fantôme le traumatisant .

-«  Je pense que vous avez eu votre dose d’émotions pour aujourd’hui , je reviendrai demain après midi vers 14h pour vous voir afin de m’assurer que votre état ne s’est pas aggravé . Comme vous pouvez le voir , j’ai attaché la vieille dame , je vais m’assurer qu’elle ne revienne pas vous embêtez , je ne sais pas si ça va marcher mais au moins je vais essayer de comprendre pourquoi elle fait une telle chose . Je ferai tout ce qui est en mon ressort afin de vous aidez au mieux . »

Retournant à la porte pour sortir je me tourna une dernière fois pour lui dire :

-«  Et si vraiment il y’a un souci entre temps, n’hesitez surtout pas à demander Peter Black , je prendrai un petit moment entre deux rendez vous pour venir vous voir . Passez une bonne fin de journée. »
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Psychologue au HM
Localisation : oslo
Date d'inscription : 16/08/2016
Messages : 264
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Juil - 0:28
FIN
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1340
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Flood :: Corbeille :: RP terminés-