AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Une histoire a raconter [ Aedan]

 :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo :: Bars et restaurants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 25 Juil - 0:16
Je n'ai jamais voulu me lié d'amitié avec qui qu'on que que ce soit en dehors ou au commissariat. C'est mieu comme ça, sauf quand ma relation avec Eddie est passé de coéquipier a petit ami et encore plus différent, quand il m'a demandé en mariage. Je n'aurais jamais pensé ça, mais je n'ai pas pû refuser. Eddie est l'amour de ma vie et ça ne changera jamais...malgré que nous ne soyons plus ensemble..c'est dure , bien trop dure. Pour passer mes soirées seul, le Paradise a été d'une grande d'aide et des rencontres là bas, notamment celle avec Aedan. Bel homme mystérieux et agréable..le courant est passé si facilement. On s'est revu a l'hôpital et j'ai choisis de lui faire découvrir mon histoire en l'invitant..et ce soir, nous devons nous retrouver dans un bar...quelque part ou on aura pas de risque de rencontrer quelqu'un qu'il connait ou que je connais. Un bar ou nous pourrons passer une bonne soirée tranquille.

J'ai laissé mes baskets et mon jean dans le placard et j'ai sorti une robe noir et simple. Des talons et un sac léger, Je suis devant le bar en question , appuyé contre un muret en face du bar, je regarde a d'autres et a gauche. Je crois que je suis fortement a l'avance, je n'aime pas être celle qui fait attendre..et puis avec nos travail, c'est difficile de ce libérer a l'horaire précise...
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Juil - 17:28



Ce soir je suis de sortie, ouai ok, je suis souvent de sortie… Pour aller au club, depuis que j’ai découvert cet endroit j’aime bien m’y rendre, même s’il m’arrive de croiser des gens que je croise aussi à l’hôpital, je peux quand même être plus tranquille, plus a l’aise et plus moi que lorsque je suis dans le bâtiment qui est supposé soigner des gens, mais qui moi me tue un peu plus chaque jour. Me tuer, oui… Aller tous les jours là-bas en sachant que je vais voir ma sœur dépérir de jour en jour sans savoir quoi faire, de savoir que l’autre tête de con va me surveiller… Ouai, ça me tue un peu plus chaque jour, mais je n’ai pas le choix. Dernièrement j’ai faits pas mal de rencontre dans ma vie, il va falloir que je fasse un peu plus attention à ce masque que je veux avoir tendance à laisser sur le bord de la route.

En parlant de route, je suis en route pour aller à une adresse, qu’encore une fois, je ne connais pas, je dois y rejoindre la belle sirène qui a choisi ce lieu justement pour que l’on soit tranquille, elle comme moi. Lorsque je disais de faire attention à mon masque, je parlais d’elle également. Je remonte un peu ma veste pour cacher un maximum mon visage et surtout ma cicatrice et arrive finalement au bar, là je l’aperçois appuyer contre un mur. Elle est dans une robe noir, simple, mais qui lui va bien, je m’approche donc puisqu’elle ne semble pas encore m’avoir vu.

-Bonsoir....
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 27 Juil - 13:37
Pendant que j'attend, je repense a ma vie passé sous l'eau , à ma famille et surtout à ma petite soeur. Mon but premier était de venir sur terre pour la venger , au final j'ai prie goût a la vie ici. C'est a partir du moment ou ma relation avec Eddie est devenu plus forte que j'y ai prit goût. Ce soir, je vais raconter cette histoire a quelqu'un que je connais que depuis peu, une histoire que je n'ai jamais raconter à personne. Je sens la douleur revenir et mes craintes..Mes pensées dérive sur lui et sur la cicatrice de son visage, derrière celle ci il doit y avoir une sacrée histoire mais je ne le forcerais pas à la raconter si il ne veut pas. Je suis sorti de mes pensées par une voix et sourit en voyant le propriétaire de celle ci. L'espace d'un instant, je pensais qu'il ne viendrait pas. J'aurais comprit si ça avait été le cas, rester coincer a l'hopital avec son boulot et avec leur manque de personnel. Je ne peux que comprendre.

Bonsoir..je t'aurais bien proposé un diner mais je voulais pas que ça passe comme si je te proposer un rencard.

J'approche de la porte et l'ouvre entrant a l'intérieur. Je l'attend et lui montre une table libre, un peu a l'abris des regards et des oreilles indiscrete. Aprés m'être assuré que ça lui convient, je m'y dirige et m'assoit, posant mon sac alors qu'un serveur nous saute dessus pour qu'on commande.

Un martini pour moi
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Aoû - 18:35


Lorsque j’arrive au point de rendez-vous donner par la sirène, elle semble partie loin, loin, très loin dans ses pensées, je le vois à la manière dont son regard renoue avec la réalité, il ne brille plus pareil. Oui j’observe souvent ce genre de détail, j’ai appris à le faire à cause de Samaël et puis avec les patients séniles aussi. Il vaut mieux savoir lorsqu’ils sont ou pas là. La sirène me sourit et je me dis que les légendes ne racontent vraiment aucune connerie, elles sont un charme c’est sur, elles sont quelque chose. Mais je me bats aussi contre ça, parce que je n’ai le droit à rien, rien que de souffrir et de payer pour une soirée passé il y a dix ans. Je jette un coup d’oeil au bar et me permets finalement un léger sourire.

-Un bar ça me va très bien…

De toute façon avec tout ça je n’ai pas vraiment l’appétit et vu la raison de la soirée, je doute qu’elle soit beaucoup plus d’appétit que moi. Elle entre et je la suis ensuite, je la laisse choisir l’emplacement et une fois qu’elle le fait je m’installe à mon tour, je relève les yeux vers le serveur et hausse les épaules.

-Un simple whisky…

Je le regarde ensuite partir et repose mon regard noisette sur la belle sirène. Elle semble nerveuse malgré tout.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû - 2:48
Ça me rassure que le bar lui convienne. Si on avait dû aller dans un restaurant, ça aurait été plus compliqué, dans le sens ou on aurait payé pour rien. J'ai l'estomac noué de devoir replonger dans mon histoire mais je me suis promise de tout lui raconter et ça ne pourra que me faire du bien de la confier a quelqu'un. Les confidences a un inconnu c'est toujours plus facile, inconnu parce que je ne connais pas encore asser de chose pour le voir comme un ami...mais ça pourrait être sur la bonne voix, malgré ce que j'ai entendu dans les couloirs de l'hopital, il n'est pas désagréable comme certaines infirmière le disent. J'hoche la tête a sa réponse et on rentre, une fois installé on passe commande. Je sors mon téléphone de mon sac et le pose sur la table, je n'attend pas d'appel d'urgence, je veux juste pouvoir garder un oeil sur le systeme de securité que j'ai fais placé chez Eddie..je repose les yeux sur Aedan..Je préfère commencer directement que partir sur d'autres conversation..

Je veux pas tourner autour du pot alors autant commencer..Catherine est mon prénom terrestre...sous l'eau, mon peuple m'appelle Inaïs. Je suis la fille de Calypso et Yoénaï et j'avais une petite soeur Nérée...

Je me tais quand le serveur revient et le remercie, je m'empresse de boire quelque gorgée et repose le verre. Je souffle un peu. Je sais que comme a chaque fois je vais revivre ce moment...

Quand j'avais 13 ans, on est parti nagé avec ma petite soeur. Nos parents ne voulaient pas qu'on s'éloigne et encore moins qu'on remonte trop a la surface, sauf qu'elle voulait voir comment c'était..la curiosité d'une enfant..les choses se sont passé trés vite..et Nérée a été tué par des terrestre...aprés sa mort, mes parents se sont déchiré. Ma mère voyait ça comme un accident, mon père était persuadé que c'était un acte volontaire. J'étais là..et je sais que ces terrestre aurait trés bien pû éviter ce qu'ils ont fait mais je suppose qu'ils avaient vu ma petite soeur comme un trofée a ramener..mes parents se sont quitté, ma mère m'a laissé avec mon père...ça a été dure les premiers temps et j'ai reprit goût a ce qui m'entourer et bien plus encore au monde terrestre et l'idée de retrouver ceux qui occupé ce bateau ce jour là...J'ai prit la décision, à mes 18 ans, d'aller sur terre. Mon père n'était pas d'accord et je me suis enfui...sur terre , j'ai été recueilli. J'ai fais l'amnésique et on m'a donné une nouvelle identité. J'ai été confier a une famille et j'ai prit goût a la vie sur terre et je suis rentré a l'école de police, pour ensuite en devenir une..si je ne pouvais pas trouver les assassins de ma soeur, je pouvais toujours venger les autres...j'avais un appartement, un but, un coéquipier qui rendait mon job passionnant et ma vie belle...mais ça c'est une autre histoire...

Je bois de nouveau. Si je lui raconte ma vie compléte, je vais l'ennuyer..et c'est loin d'être mon but..

Tu connais l'histoire de la petite siréne..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 14 Aoû - 11:50



J’arrive devant le bar, a l’heure et je peux voir qu’elle m’y attend déjà, ce qui me fait légèrement douter du fait que je puisse en fait réellement être à l’heure. Mais après tout on s’en fout non ? L’important est qu’elle ne semble pas agacé, enfin bref. On entre rapidement dans le bar et on est tout aussi rapidement installé. Je commande quelques suites à la cuite de la belle sirène et nous sommes à peine seuls qu’elle commence déjà. Je jette un coup d’oeil à son portable qu’elle a posé sur le table et j’en fais de même. On ne sait jamais. Puis je la regarde dans les yeux en l’écoutant attentivement. Je ne peux pas m’empêcher de retenir un demi-sourire en entendant les prénoms parce que…

-Ça fait super égyptien.

Mes yeux se relèvent sur le serveur et je saisis mon verre en lui faisant un simple signe de tête en guise de remerciement puis je saisis mon verre tandis que Catherine bois déjà la contenue du sien, peut-être pour se donner du courage, je ne sais pas. En tout cas elle continue l’histoire et je comprends pourquoi elle ne retourne plus dans l’eau. Elle est simplement une Terrienne maintenant. Finiee la petite sirène comme elle le dit si bien.

-Je comprends mieux pourquoi tu es flics et pourquoi tu n’es pas allé dans l’eau lors de la canicule. Donc tu ne t’es plus jamais transformé en sirène ?

J’ignorais encore pas mal de chose à ce sujet, comme le fait que rien qu’une goute d’eau peut faire apparaître des choses. J’étais donc loin de m’imaginer qu’un bain ou une douche pour elle, si la transformais.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Aoû - 0:22
J'arrive a lui tiré un demi sourire d'une histoire tragique et c'est ce qui rend la situation moin gênante pour le coup. C'est vrai que maintenant qu'il en fait la remarque mais que je me souvienne, ça a toujours été ce genre de nom dans ma famille, peut-être que nous descendons d'egyptien, j'ai jamais vraiment essayé d'en savoir bien plus sur notre famille, on savait que le stricte minimum. On est servit et je continue mon histoire et hoche la tête avec un sourire..

Ce métier était une évidence quand on me l'a présenté et effectivement, j'ai évité l'eau au maximum..t'imagine pas combien ça peut-être difficile quand tu vie dans un quartier ou les gosses s'amusent avec les bouche d'incendit, les pistolets a eau et tout ce qui leur servent a ce battre avec de l'eau..la moindre goûte m'aurait transformé devant tout le monde, la moindre goûte peu me transformé...et je prend des fois un weekend pour aller nager dans un endroit ou personne pourra me voir...mais ça fait un moment que je n'y suis pas retourné..et je sens l'ocean m'appeler...

Je bois quelques gorgé et une pensée me vien en tête. Il a dû voir bien des espèces en travaillant à l'hopital.. mais...

Tu as déjà vu des sirenes ? Sous leur vrai forme je veux dire.

Peut-être que maintenant qu'il connait ma vrai nature, toutes mon histoire, on pourrait peut-être changer d'aire et aller ensemble quelque part. Ça lui changerait de l'hopital un peu, depuis quand il a pas du prendre des vacances ? On se connait tout juste, je sais mais je me sens assez a l'aise pour partir un weekend et qu'il me voit sous ma forme..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Aoû - 10:54



C’est drôle comme leurs prénoms à des résonances, mais on dirait bien qu’elle n’a pas plus de réponse que moi puisqu’elle ne me répond rien à ce sujet. Elle continue plutôt sur la lancer de son histoire une fois que nous sommes servis et donc sûrs de ne plus être déranger et moi . Moi je l’écoute attentivement du coup. On dirait que j’aurais au moins eu un sourire, à défaut d’avoir des réponses, je la regarde attentivement et hoche la tête légèrement.

-Non… C’est vrai je ne connais pas cette peur constante de prendre de l’eau et se transformer chaque minute… Mais moi j’ai autre chose à quoi je dois faire gaffe dans ma vie… À chaque minute aussi, alors dans un sens, si je peux imaginer et te comprendre.

Être sorcier c’est le pied en apparence. On est humains, rien de bien extraordinaire et pourtant on a une force qui dépasse l’entendement. Mais pour le coup, moi, mon don est mon fardeau. Il m’a tout fait perdre, ma vie, ma sœur, ma dignité… Tout. Je suis sortie de mes pensées par ce qu’elle me dit et je la regarde… Avant de secouer la tête, finissant mon verre.

-Non jamais... J’ai déjà vu un loup, des vampires… Les choses « classique », jamais de sirène.

Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 31 Aoû - 0:00
Ce que je vie chaque jours semble être minime par rapport au poid qu'il porte sur ses épaules, pas besoin de grand discour pour ce rendre compte que quelque choses le fait souffrir, pas besoin d'explication pour savoir qu'intérieurement il souffre et si je pouvais lui faire oublier l'espace d'un instant tout ça, si il pouvait être pendant un moment dans un autre monde, je suis sur que ça pourrait lui faire du bien. Malgré tout, je crois que..je voudrais en savoir plus sûr lui maintenant qu'il connait mon histoire.

Tu veux te confier ? Ça te ferait surement beaucoup de bien de parler à quelqu'un et puis avec moi ton secret serait bien gardé!

Ma question n'est pas anodine, si je la pose c'est bien parce que j'ai une idée en tête. Une idée qui pourrait justement le faire s'évader un peu. Je finis mon verre et le pose plantant mon regard dans le sien. Je penses qu'il ne pourra qu'accepter une telle opportunité et puis ça ne me gêne pas qu'il puisse me voir comme ça, quand je peux aller vers un coin d'eau, j'invente une excuse pour expliquer que je ne vais pas dans l'eau..avec lui ça serait autre choses.

Alors prenons un jour ou je suis en repos et ou tu l'es encore...on trouvera un coin d'eau..et je te montrerais une véritable sirene.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Sep - 16:18


Elle pense que je ne peux pas comprendre, certes je ne vis pas son histoire. Je ne peux pas comprendre sa douleur à elle en particulier, mais j’ai ma propre histoire et ma propre douleur. Et dans un sens je suis sur que c’est assez similaire à la sienne. Dans un sens on se rejoint, ça se ressemble. Alors je le lui dis. Là, elle me fixe et soudainement elle me demande si je veux me confier et qu’elle ne dira rien, qu’elle ne répétera rien. Je vide alors soudainement mon verre et la regarde longuement dans les yeux. Elle a un charme fou… Une sirène quoi. Je finis cependant par secouer doucement la tête.

-Non… Je ne peux pas… Désolé...

Depuis quand je m’excuse ?! Depuis quand… Je suis aussi calme et « doux ». Je le suis rarement. Avec Scarlett et c’est tout. Ça fait dix ans que je me cache derrière un mur de brique et ces deux femmes… Ont reussi à m’adoucir légèrement. C’est dangereux autant pour moi que pour elles. Je sors de mes pensées en l’entendant puis la regarde assez surpris avant de finalement sourire.

-Sérieux ? Ok... Ça me va.

Pour un sorcier, voir diverses créatures c’est génial. Ça permet de mieux étudier… Et ça peut aider pour les sorts.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Sam 9 Sep - 3:08
Je ne chercherais pas a le questionner. Je n'essayerais pas de le forcer a parler de son histoire, je le vois bien dans sa façon de réagir que son histoire est loin d'être quelque choses de simple. J'observe, j'analyse. C'est ce qui fait un bon flic non? J'hoche la tête en signe de comprehension mais ça me fait quelque choses quand même de me dire qu'il ne peut pas s'ouvrir, je suis presque sûr que ça pourrait lui faire du bien mais un jour ça viendra...je ne doute pas..

Ne sois pas désolé..je comprend que ça puisse être compliqué et puis un jour viendra ou tu pourras parler et ce jour, si la vie le veux bien je serais là pour t'écouter..pas parce que je veux absolument connaitre ton histoire mais parce que , je penses que nous pourrions être des amis..et c'est ce que font les amis.

Je lui fais une proposition et je suis contente de le voir accepter, je me doutais qu'il ne refuserait pas, qui refuserait de voir une sirene ? Je suis presque sûr que mon peuple est un mythe même pour les être surnaturelle. Je ne sais pas quand je pourrais trouver un jour de libre , mais ça ne devrait pas être difficile de convaincre mon chef de me laisser une journée.

Le mieu, c'est que tu me dises toi quand est ce que tu peux être libre, je penses que mon temp de travail est moin contraignant que le tien.
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Sep - 23:21


Le deal était un peu qu’elle me parle d’elle et que je lui parle de moi. Seulement … Une fois devant le fait accompli je ne peux pas. Plus après ce qu’il s'est passé avec Scarlett. Je ne veux pas me retrouver encore dans cette situation, il en est hors de question. Je m’excuse donc, me surprenant presque moi-même, même si je ne le montre pas et lorsque je la vois hocher simplement la tête je retiens un soupire de soulagement, car je n’aurais clairement pas eu envie de débattre là-dessus. Pas maintenant. Et puis j’ai déjà la sienne d’histoire à accumuler et elle surement de réaliser qu’elle en a parler à quelqu’un. Même si je comprends qu’elle ne m’a pas tout dit, ça reste beaucoup pour une soirée, autant pour elle, que pour moi ! Lorsqu’elle parle finalement d’amitié… Je me mords légèrement la lèvre, relevant les yeux vers elle. Son regard magnifique. C’est troublant je ne sais toujours pas si je pense ça, car je le pense réellement ou simplement parce qu’elle a son aura de sirène qui agit. Quoi que ma tête se hoche simplement en guise de remerciement. Le formuler à voix haute serait trop après mon « désolé ». Je ne dois pas oublier mon masque. Jamais. Je lui jette finalement un regardé puis souris en finissant mon verre.

-Ce soir je suis libre...

Lui jetant un regard un peu taquin, je reprends alors.

-Je pense en avoir d’autre, si tu veux je te contacterais alors. Ça te va ?
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Oct - 4:50
Je ne peux pas lui raconter la suite. Je ne peux pas lui parler de la merveilleuse vie que j'avais , que j'ai anéanti par peur. C'est peut-être une crainte infondé parce qu'après tout, le mal est partout et que peut-être que j'aurais été d'une plus grande aide en étant a ses côtés..j'aurais peut-être pu le protéger en étant a ses côtés...mais j'ai choisis tout le contraire...je ne sais plus quoi penser de tout ça et je voudrais que quelqu'un puisse me dire que j'ai bien fais ou bien qu'on me dise que je suis stupide et que je suis une personne affreuse...peut-être que ça me donnerait vraiment envie de repartir au fond de mon ocean...tout est si compliqué...cela dit, je reste persuadé que j'ai fais la bonne chose, il est a la maison, il ne la quitte que trés peu, je peux le surveiller...ça me conforte sur ma décision. Je me mordille un peu la lèvre, est ce que ça serait une bonne idée d'y aller en pleine nuit ? Il ne profiterait pas vraiment..

Oui, ça sera mieux. Tu pourras mieux profiter en jour de voir une vrai sirène..et puis je dois m'assurer que l'endroit ou je vais habituellement reste bien desert..Je voudrais pas que des humains débarque et me voit comme ça...ce serait un problème important..je vais passer quelques jours par l'hopital encore a cause d'un prisonnier alors on se verra la bas..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 24 Oct - 22:51


Elle me raconte son histoire et je reste très attentif, on croise rarement des sirènes dans sa vie et de toute façon elles sont tellement belles, que leur beauté illumine la pièce. Même si je voudrais regarder ailleurs, je ne pourrais pas. Je sens qu’elle ne dit pas tout, qu’elle me cache encore des choses, mais je ne risques pas de la blâmer vu que je ne veux pas parler de moi. Je ne suis pas prêt, je ne mettrais personne d’autre en danger que moi-même et malgré moi ma sœur et ma mère. Je ne mettrais pas cette jolie sirène en plus. Elle finit par me proposer de la voir réellement en action et je sautes sur l’occasion, c’est une chose qu’on ne voit rarement qu’une fois dans sa vie. Moi je serais chaud pour ce soir, mais elle préfère en plein jour pour que j’en profites plus. Ma tête se hoche donc alors que je finis mon verre avant de reprendre.

- Ok ! C’est toi la sirène, tu sais ce qui est le mieux alors je te laisse gérer. Sachant que j’ai très peu de jours de repos… C’est sur qu’on va se recroiser.

Je lui jette un petit regard avant de faire un signe au serveur pour qu’il remplisse à nouveau mon verre.
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Nov - 18:13
Malgrés qu'il puisse me dire avoir peu de jour de repos, je suis sûr que je trouverais le bon moment pour l'amener avec moi. Je pourrais trouver une solution pour lui faire bien plus profiter que de simplement voir une sirene. Pourquoi pas l'amener nager avec moi, sans risquer qu'il puisse mourir noyer. J'aurais le temp de tout préparer pour que cette sortie soit parfaite et reste graver dans sa mémoire pendant des années...Il se fait resservir et j'en profite pour le faire faire aussi. Je n'ai pas vraiment envie que la soirée finisse déjà, je me sens bien là à discuter avec lui.

On arrivera a trouver un moment et je ferais en sorte que tu regrette pas d'avoir coincé cette journée pour découvrir mon vrai moi..

Une fois mon verre de nouveau rempli je bois quelques gorgés..

Aprés, si ça te convient mieu ce soir, ça me gêne pas non plus..d'un côté, on sera pas déranger par les gens a une heure aussi tardive, mais il faudra qu'on trouve un endroit un minimum éclairé..
Membre en fer

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Inspecteur de police
Localisation : Ville
Date d'inscription : 31/05/2016
Messages : 155
Age : 26
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Nov - 16:47


Avec mon métier c’est toujours compliquer de ce coincé quelques jours ou rien qu’une journée pour faire quelque chose dont j’ai envie ou autre chose que mon job tout simplement… Mais ce n’est pas impossible ! Je ne peux juste pas donner de date. Le serveur revient remplir mon verre et je lui fais un simple signe de tête en guise de remerciement avant de regarder à nouveau la belle sirène qui me dit que je ne regretterais pas la journée que je bloquerais pour elle. La regardant dans les yeux je n’arrive pas à être juste « impassible » comme je devrais l’être. Tout simplement parce qu’une sirène dégage quelque chose qui ne laisse pas insensible et c’est le cas de cette demoiselle. Ma tête se hoche alors simplement doucement tandis que je bois un peu d’alcool histoire de briser le lien visuel et de rompre son champ magnétique même si c’est compliquer. Elle change soudainement d’avis et je souris un peu en coin avant de la regarder.

-Je pense qu’entre nous tu es celle qui sera le mieux où il faut être pour bien se cacher… Mais pour être sur on n'a qu’à attendre....
Fonda et admin

Vos info rapide !
Vos liens
:
Vos loisirs et goûts
:
avatar
Emploi : Infirmier
Date d'inscription : 30/05/2016
Messages : 1535
Voir le profil de l'utilisateur

_________________

J'ai laissé au fil du temps mourir, mon innocence
S'enfuir les souvenirs de mon enfance, je sais ce que la vie a fait de moi

Et le temps défile sans me laisser, la moindre chance
Dans l'indifférence, je suis ce que la vie a fait de moi
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Two Worlds In Pain :: Notre belle Capitale :: Le centre d'Oslo :: Bars et restaurants-